Avec Swift, Apple veut révolutionner la programmation iOS et OS X

ComposantsMobilité

Plus simple à mettre en œuvre que l’Objective-C, mais aussi plus interactif et mieux optimisé, Swift pourrait rapidement s’imposer dans le cadre de développements de projets iOS et OS X.

Une des grandes annonces de la conférence développeurs d’Apple (la WWDC 2014 de San Francisco) a été le lancement d’un nouveau langage de programmation, Swift, lequel est conçu spécifiquement pour l’écosystème Apple, iOS et OS X.

Au menu, une syntaxe plus claire que celle de l’Objective-C, tout du moins pour ceux habitués aux offres de programmation web. Voilà qui devrait gommer l’un des défauts reprochés à la programmation sous environnement Apple, jugée souvent trop complexe pour les développeurs amateurs.

S’appuyant sur LLVM, Swift se veut architecturalement très proche de l’Objective-C proposé par Apple. Les deux offres devraient donc cohabiter sans peine au sein d’un même projet. Lorsqu’il sera livré en mouture définitive, Swift s’intégrera par ailleurs pleinement dans Xcode, l’environnement de développement de la firme de Cupertino.

Interactif et sûr

Avec Swift, les tests applicatifs sont facilités. Il est même possible d’évaluer en temps réel l’impact d’un changement de code, ce qui rapproche grandement cette solution des offres interprétées. De plus, de nombreux mécanismes permettent d’éviter les erreurs de programmation les plus communes.

Dernier point, les performances. Dans ce domaine, les ingénieurs d’Apple ont réalisé un excellent travail, certains algorithmes fonctionnant jusqu’à 75 % plus vite lorsque ils sont écrits en Swift, par rapport à du code Objective-C.


Voir aussi
WWDC : Mac OS X 10.10 Yosemite, iOS 8 et l’avenir selon Apple
Les revenus d’Apple portés par l’iPhone au 2eme trimestre 2014
Quiz Silicon.fr – L’histoire des ordinateurs Apple en 20 questions


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur