Tendances IT : IA, cloud et blockchain des enjeux clés pour les DSI

5GBlockchainCloudDSIProjets

Les DSI membres du Cigref perçoivent le cloud, l’intelligence artificielle et la data comme des « démultiplicateurs de potentiel ». Mais ils redoutent la pénurie de compétences.

Le Cigref, qui regroupe de grands comptes français, met en exergue dans une synthèse les principales tendances du marché de l’IT telles que les perçoivent les directeurs des systèmes d’information (DSI) de grandes entreprises et administrations publiques.

Sans suprise, le cloud, l’intelligence artificielle (IA), la cybersécurité et la protection des données (RGPD…) s’affirment comme les grandes tendances IT du moment aux yeux des DSI. Ces derniers les considèrent comme des « démultiplicateurs de potentiel ». Mais ils redoutent la pénurie de compétences nécessaires pour en tirer profit.

Les DSI se déclarent donc prêts à intégrer des profils minoritaires dans l’IT, les femmes en particulier. Tout en favorisant la montée en compétences des équipes et la diffusion d’une culture numérique d’entreprise. « Enrichir et diversifier le vivier des talents devient un enjeu de performance et d’innovation », résume le Cigref dans sa note de synthèse.

Dans ce contexte, les entreprises – des grands groupes aux jeunes pousses – se livrent une véritable guerre des talents. Toutes ambitionnent d’attirer et retenir des profils experts (en data science, intégration de systèmes, architecture IT, devops et méthodes agiles…).

Il s’agit, par ailleurs, de disposer des expertises et des budgets adaptés pour affronter les ruptures que d’autres tendances, émergentes celles-ci, peuvent induire. La technologie blockchain (le protocole décentralisé de gestion des transactions) et le réseau mobile de cinquième génération (la 5G) en font partie. Mais des interrogations demeurent.

Opacité du déploiement de la 5G

« Le calendrier de déploiement de la 5G reste opaque pour la France et l’Europe. Alors que les États-Unis annoncent une couverture complète d’ici 2019 », prévient le Cigref.

La blockchain, de son côté, fait déjà partie des outils à disposition des DSI. Toutefois, « faute d’une offre clé en main disponible sur le marché, et d’acteurs clairement identifiés, cette technologie ne révèle pas encore tout son potentiel », estime l’organisation.

Le Green IT ou plutôt le « Green by IT » est une autre marotte du Cigref.

Pour l’organisation, passer d’une réduction de l’empreinte écologique de l’IT à une informatique éco-responsable dès la conception de projets (stratégies « Green by IT ») est un enjeu d’avenir à fort impact économique et d’image.

(crédit photo © Jiunn-shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur