Test Acid3 : Safari et Opera sont au coude à coude

Régulations

Opera et Safari sont les deux premiers navigateurs à obtenir un score de 100 au test Acid3. Firefox et Internet Explorer n’ont qu’à bien se tenir

Les équipes de développement d’Opera et du WebKit (utilisé par Safari) sont heureuses de vous annoncer… Les versions de développement de leurs moteurs de rendu passent dorénavant le test Acid3 . Certes, réussir les tests Acid n’est pas une fin en soit. Un moteur de rendu peut être bon et échouer à ce benchmark. Notons cependant que le test Acid3 est bien plus poussé et complet que les précédents.

Hier, une course s’est engagée entre Opera et le WebKit. Le premier est passé à un score de 98, doublant ainsi le second (à 96). Le WebKit a rattrapé son retard dans la journée. C’est dans la nuit que l’équipe de développement d’Opera a atteint la barre fatidique des 100. La version de ce navigateur sera mise en ligne prochainement sur le site labs.opera.com.

L’équipe de développement du WebKit argue qu’un bug dans le test empêchait d’atteindre un résultat parfait (et favorisait donc le score d’Opera). Le moteur de Safari est maintenant crédité, lui aussi, d’un score de 100.

Le caractère épique de cette mini-compétition entre les deux équipes de développement cache des intérêts plus sérieux : Apple et Opera se battent pour la première place, et le droit… de publier une annonce presse fracassante. Nous retiendrons, pour notre part, que l’utilisateur ne pourra que bénéficier d’un tel esprit de compétition.

Il reste à savoir comment les autres acteurs du marché (en particulier la fondation Mozilla, puisque Microsoft ne vise pas le passage du test Acid3) vont réagir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur