Trois français sont exclus du Salon Black Hat pour piratage

Sécurité

Mauro Israel, Dominique Jouniot et Marc Brami ont été exclus du salon de Las Vegas pour avoir dérobé des identifiants de journalistes. Acte de piraterie ou simple démonstration ?

Ce 8 août, notre confrère Brian Prince du site eweek.com a révélé s’être fait dérober des mots de passes et identifiants pendant le Black Hat de Las Vegas.

Les responsables du salon ont repéré les spécialistes. Il s’agit de spécialistes en sécurité – Mauro Israel et Dominique Jouniot – ainsi que du journaliste Marc Brami de Global Security Magazine.

Un autre journaliste de CNET, dont l’identité n’a pas été communiquée, aurait vu son ‘log-in’ d’accès piraté.

Pourtant les organisateurs avaient prévenu que ceux qui pirateraient des données personnelles pendant le salon seraient inscrits sur le “mur des moutons” (wall of sheep), qui réunit les adeptes de la maxime “faites ce que je dis, pas ce que je fais“.

En principe, les connexions mises à disposition pendant le salon sont censées être protégées du piratage. Mais certains journalistes ont appris à leurs dépens que l’utilisation d’un réseau privé virtuel peut exposer certaines données confidentielles.

Les trois français incriminés auraient utilisé leur propre serveur pour passer outre le routeur central de la salle de presse.

Marc Brami, l’un des trois mis en cause, désigne Moro Israel comme responsable: “Il pense que ce n’est qu’un jeu. Je suis très en colère contre lui car je suis partenaire du Black Hat depuis trois ans déjà“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur