Tyan livre son premier serveur Power8

DatacentersServeurs
Tyan GN70-BP010

Le Palmetto System de Tyan se veut l’offre Power8 de référence de la Fondation OpenPower. Une machine 2U, équipée d’une puce IBM et accessible pour seulement 2160 euros HT.

Tyan vient de présenter le premier serveur Power8 du marché qui ne soit pas signé par IBM, le Palmetto System, vendu sous la référence GN70-BP010. Cette machine est accessible jusqu’à la fin de l’année au prix public de 2753 dollars, soit environ 2160 euros HT.

Au menu, la carte mère ATX SP010GM2NR, dont il a souvent été fait référence dans nos colonnes. Cette dernière propose quatre connecteurs pour de la mémoire DDR3 ECC à 1333 MHz ou 1600 MHz. La connectique comprend deux sorties Ethernet Gigabit, deux ports USB 3.0, quatre prises Sata3 (sans Raid, du moins pour le moment) et de quoi connecter une console externe (ports série et VGA).

L’extensibilité est assurée par la présence de deux ports PCI Express 3, un en 16x et l’autre en 8x. Le tout prend place dans un châssis 2U, capable d’accepter huit disques durs 2,5 ou 3,5 pouces extractibles à chaud. Dans la pratique, seuls quatre seront toutefois installables par défaut, quatre prises Sata étant accessibles sur la carte mère. Une solide alimentation de 770 W (redondée) complète ce dispositif.

Afin de rendre son offre directement exploitable, Tyan l’équipe de 16 Go de RAM (4 x 4 Go) et d’un disque dur 3,5 pouces de 500 Go. La société recommande l’utilisation de l’OS Ubuntu 14.10 sur sa machine.

6 cœurs à 3,02 GHz ?

Côté processeur, ce système est livré avec une puce IBM Power8 « Turismo » SCM. Les premiers Power8 étaient des composants DCM (dual-chip modules), seul le haut de gamme Power Systems E870 et E880 étant aujourd’hui pourvu de puces SCM (single-chip modules).

Les spécifications du composant livré avec le serveur de Tyan ne sont pas encore connues (même Tyan n’a pu, pour le moment, nous donner plus de renseignements à ce sujet). Toutefois, les systèmes IBM DCM actuels sont vendus avec des processeurs comprenant de 4 à 12 cœurs, cadencés entre 3,02 et 4,15 GHz. Les configurations SCM sont pour leur part équipées de puces 8 cœurs à 4,02/4,35 GHz ou de processeurs 10 cœurs à 4,19 GHz.

Au vu de l’évolution des spécifications des puces Power8, un minimum de 6 cœurs à plus de 3 GHz devrait être livré avec le Palmetto System. Espérons qu’une bonne surprise sera au rendez-vous. Une offre 8 cœurs à 4,02 GHz ferait de cette machine un serveur 64 threads ultra compétitif face aux offres x86.

Côté mémoire, les premiers Power8 à 4 cœurs n’acceptaient que quatre barrettes de 16 Go. Cela ne devrait pas être le cas ici, le Turismo livré avec ce système Tyan devant en toute logique supporte des barrettes de 64 Go, soit un total de 256 Go de mémoire installable (même si, dans la pratique, il faudra pour un temps se contenter d’un maximum de 128 Go).

Pour les développeurs ?

Le Palmetto System est officiellement vendu en tant qu’OpenPOWER Customer Reference System. Il est toutefois équipé d’une carte-mère qui devrait par la suite être vendue seule, et qui sera exploitée au sein de serveurs de grands constructeurs. Il se murmure ainsi qu’IBM pourrait l’utiliser dans des offres d’entrée de gamme.

Reste à déterminer quel processeur sera livré avec la solution de Tyan. IBM pourrait être tenté de livrer un composant à 4 cœurs, afin de ne pas concurrencer ses offres. À l’opposée, la firme pourrait également opter pour une offre à 8 ou 10 cœurs, afin de donner un coup d’accélérateur au phénomène OpenPower en allant chasser sur les terres d’Intel. Réponse fin octobre, lorsque Tyan livrera ses premiers serveurs Power8.

Sur le même thème :

OVH invite Docker et Power8 dans ses offres cloud
IBM livre son premier serveur Power8 équipé d’un accélérateur NVIDIA
Les premiers serveurs Power8 ‘non IBM’ sortiront début 2015


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur