OVH invite Docker et Power8 dans ses offres cloud

CloudDatacentersDSI
IBM Power 8 (c) IBM

Le cloud RunAbove d’OVH accueille dorénavant de puissants serveurs Power8 d’IBM, proposés à des tarifs très agressifs. Une première mondiale.

OVH a profité de son rassemblement annuel pour dévoiler les nouveautés de son catalogue. La société roubaisienne, aujourd’hui troisième hébergeur au niveau mondial, a fait plusieurs annonces-choc, dont la mise en place d’une nouvelle offre cloud, basée sur son cloud public RunAbove.

Autre annonce, l’arrivée de Docker chez OVH. Docker a popularisé l’utilisation des conteneurs Linux, une alternative à la virtualisation demandant moins de ressources système. Certes, les clients d’OVH n’ont guère à se soucier de la problématique de la charge système (les serveurs étant gérés par l’hébergeur). La société surfe toutefois ici sur le succès de Docker, et en profite pour s’ouvrir au monde du PaaS. Les premiers conteneurs Docker proposés par OVH sont en effet liés à des outils de développement de nouvelle génération : Go, Node.js, Python et Ruby.

Du Power8 à la demande…

La grosse annonce de la journée est l’arrivée de serveurs Power8 d’IBM sur le cloud RunAbove d’OVH (basé sur OpenStack). Une première mondiale et une petite révolution dans le monde des hébergeurs, qui se focalisent en général sur les serveurs x86.

« Nous sommes enthousiastes qu’OVH choisisse la dernière technologie d’IBM. Dans les années à venir, l’informatique aura un besoin croissant d’infrastructures technologiques puissantes pour analyser les données et améliorer l’efficacité et la collaboration. Les capacités exceptionnelles de la nouvelle plate-forme IBM Power8 permettent d’accélérer l’émergence d’applications innovantes, » déclare Alain Bénichou, président d’IBM France.

Le tout est proposé à des tarifs particulièrement agressifs : 0,05 dollar de l’heure pour 8 threads et 1,08 dollar de l’heure pour 176 threads. Détaillons ces deux offres :

  • La solution 8 threads « Power8 S » permet en fait d’utiliser la puissance d’un cœur Power8, accédé en mode virtualisé via KVM. 4 Go de RAM et 10 Go de stockage en RAID sont accessibles. Notez que plusieurs instances sont exécutées sur chaque serveur Power.
  • La solution 176 threads « Power8 2XL » donne accès à 22 cœurs Power8, soit la quasi-totalité de la puissance proposée par un serveur IBM biprocesseur. OVH confirme que dans cette configuration, le client est le seul à accéder au serveur, qui ne fait fonctionner qu’une seule VM, la sienne. 48 Go de RAM sont proposés, ainsi que 480 Go d’espace disque.

… ou en continu

OVH plafonne les tarifs de cette offre : 32 dollars par mois pour le Power8 S et 700 dollars par mois pour le Power8 2 XL. Voilà qui est très proche des tarifs appliqués habituellement sur (respectivement) des serveurs d’entrée de gamme et de haut de gamme en x86.

Notez que la gamme Power8 d’OVH est actuellement configurée avec l’OS Fedora. En toute logique, Ubuntu, Red Hat Enterprise Linux et SUSE Linux Enterprise devraient être proposés par la suite (ce sont les trois OS officiellement supportés par IBM). Sous l’impulsion d’OVH, une adaptation de Debian à cette gamme de serveurs pourrait également voir le jour.

L’offre Power8 d’OVH est accessible depuis les labs RunAbove.

Sur le même thème :
IBM se lâche – enfin – sur le Power
IBM livre son premier serveur Power8 équipé d’un accélérateur NVIDIA
Les premiers serveurs Power8 ‘non IBM’ sortiront début 2015


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur