Un concurrent de l’Intel Atom enfin en approche chez AMD ?

Cloud

Avec son processeur Ontario, AMD peut enfin espérer concurrencer l’Atom d’Intel. Les premiers composants sont sortis des usines, mais la diffusion de ce produit n’est programmée que pour 2011.

Selon le site X-bit labs, AMD vient de recevoir les premières versions de son futur processeur conçu pour le marché des netbooks et des terminaux mobiles. Cette puce, qui n’est aujourd’hui connue que sous le nom de code « Ontario », propose deux cœurs x86 Bobcat, un contrôleur mémoire DDR3 et une solution graphique compatible avec DirectX 11.

Ce composant ‘tout-en-un’ de la génération Fusion est gravé en 40 nm et propose des fonctionnalités avancées : exécution du code out-of-order, support du SSE3, des instructions 64 bits et de la virtualisation. Le Bobcat est donc un concurrent sérieux des Intel Atom de nouvelle génération.

La compagnie évoque une consommation qui pourrait descendre en dessous du watt (pour un cœur, et non pour le composant complet). L’Ontario offrirait donc un rapport performances par watt plus intéressant que celui des Atom N. Si ce composant tient ses promesses, AMD aura enfin une offre capable de concurrencer les Intel Atom.

Au final, le seul problème pour la compagnie est que ces composants ne devraient pas être rendus publics avant 2011. Ils seront donc rapidement concurrencés par les futurs Intel Atom « Cedar Trail », des puces gravées en 32 nm qui devraient proposer une puissance deux fois supérieure à celle des Atom « Pine Trail » actuels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur