Un nouveau président pour Time Warner

Cloud

Jeffrey Bewkes remplace Richard Parsons. Une nomination synonyme de nouveaux changements ?

Le géant américain des médias, propriétaire notamment d’AOL, aura un nouveau p-dg début 2008. Richard Parsons sera remplacé par son adjoint Jeffrey Bewkes au 1er janvier de l’an prochain.

Cette nomination réalimente les rumeurs d’une scission du groupe, réclamée par de nombreux actionnaires horrifiés de voir l’action du groupe baisser. Elle s’est repliée de18% environ depuis le début de l’année. Leur objectif: couper la branche AOL qui pourtant avait bel et bien racheter le groupe au plus haut de la bulle internet.

Il y a un plus d’un an, Time Warner annonçait pourtant un changement radical de son modèle économique concernant sa branche la plus malade: AOL.

Outre la cession des activités d’accès en Europe, le groupe américain annonçait l’ouverture des services en ligne d’AOL (mail, IM…) et de ses contenus à tous les internautes alors qu’il les réservait jusqu’alors à ses abonnés. AOL décidait donc de miser sur la publicité en ligne pour accroître son chiffre d’affaires.

Au premier trimestre, AOL annonce des revenus publicitaires en hausse de 40% à 549 millions de dollars alors que le chiffre d’affaires de l’accès baisse de 43%. Pour autant, le premier groupe de médias du monde a vu son bénéfice net baisser à 1,2 milliard de dollars, ou 31 cents par action, contre 1,5 milliard (32 cents) un an plus tôt.

Et il y a quelques jours, le groupe confirmait la suppression de 20% des effectifs de la filiale, soit 2.000 postes.

Reste que l’avenir d’AOL au sein de Time Warner est toujours aussi incertain. Le groupe se veut pourtant rassurant quant à la perspective d’une vente du portail: “Pour une entreprise, rien n’est jamais totalement exclu. Mais cela n’aurait pas beaucoup de sens. La plupart des entreprises de médias cherchent un moyen d’être présent dans les activités numériques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur