Un serveur Rock chez Sun en 2008

Réseaux

Sun Microsystems confirme que son futur processeur Rock, successeur de l’UltraSparc III et trente fois plus rapide, ne sera pas disponible sur les serveurs avant 2008

Avant de s’appeler Rock, le projet de Sun était surnommé 30x afin de correspondre aux objectifs que s’est fixé le constructeur : créer une famille de processeurs 30 fois plus rapide que l’UltraSparc III à 1,2Ghz dévoilé en 2003.

Après avoir tranché dans ses projets, mis fin aux projets intermédiaires ? comme UltraSparc IV – pour se recentrer sur son futur éloigné Rock, et renforcé son accord avec le japonais Fujitsu, Sun confirme que “les systèmes Rock ne seront pas disponibles avant 2008“. Sun doit faire face à des compétiteurs, comme HP, qui ont clairement défini leur cible, sur un marché des serveurs hauts de gammes loin d’être extensible, en pointant du doigt le constructeur à la santé fragile. Pour affronter IBM et sa gamme Power, ainsi qu’Intel et l’Itanium, Sun a fait alliance avec AMD, et commence à diffuser des serveurs d’entrée de gamme sous Opteron 64 bits. Tandis que le récent UltraSparc III reste l’arme du moment pour maintenir une position difficile sous environnement Unix, pardon, Solaris ! A partir de 2006, l’accord Advanced Product Line (APL) signé avec Fujitsu donnera à Sun l’accès aux jeux de composants Niagara fabriqués par Texas Instruments en entrée de gamme, et à Olympus, autrement dit le Sparc64 VI de Fujitsu, sur le milieu et haut de gamme. L’année 2008 est stratégique à plus d’un titre, car IBM a annoncé la disponibilité de Power7 à cette date et de Power7+ en 2009. Sur un marché attaqué par la base avec Itanium, Xeon et Opteron, IBM fait figure de concurrent de référence à Rock, mais il est à craindre que Sun se trompe de cible. La famille Rock sera développée sous technologie 65 nanomètres, afin de placer plus de circuits sur une même surface. Et Sun adoptera le multithreading afin d’autoriser le processeur à exécuter plusieurs tâches simultanément. Niagara 2, en cours de développement, adoptera lui aussi les processus de développement 65 nanomètres, mais plus tard?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur