USA : arrêté pour avoir vendu du code source Windows

Sécurité

William P. Genovese a été arrêté par le FBI. Il est soupçonné de recel et de vente illégale de parties du code source de Windows NT et 2000

Cerné par Microsoft et par le FBI, auquel le pirate aurait sans le savoir vendu du code de Windows NT et 2000, William P. Genovese, américain de 27 ans résidant dans le Connecticut, risque jusqu’à 10 ans de prison et 250.000 dollars d’amendes.

Sur son site Internet, le pirate vendait du code source propriétaire de Microsoft, protégé par copyright, 20 dollars payables sur PayPal. L’acheteur potentiel pouvait se connecter sur son site, payer en ligne, puis recevait un e-mail avec l’adresse pour télécharger le code illégal. Mais parmi les acheteurs ont figuré, en février dernier, un enquêteur de Microsoft, et plus récemment, un agent du FBI, chacun ayant acheté et téléchargé du code. Comme la loi américaine stipule qu’un homme est innocent tant que la preuve de sa culpabilité n’a pas été fournie formellement, les enquêteurs disposent de preuves flagrantes, puisqu’ils ont acquis et téléchargé le code sur le site du hacker. Microsoft a indiqué que le pirate détenait un joyau entre ses mains, assimilable au secret du ?Coke‘ (la boisson de Coca Cola). L’enquête pourrait se prolonger, car selon les enquêteurs, ce n’est pas William P. Genovese qui aurait dérobé le code de Windows.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur