Radar IT : BYOD pipeau ; Coca big MAC ; PC percés ; Mandiant très cher ; CRM : le bon et la brute

ChromebookComposantsDSISécurité

L’essentiel et rien que l’essentiel pour les DSI. Retrouvez notre revue de presse IT hebdo de la presse internationale. Cette semaine : l’avis de décès du BYOD, la naissance de Coca-Cola dans l’Internet des objets, un mariage à prix d’or dans la sécurité et des attitudes irréconciliables dans la gestion de la relation client.

Mobile

Le leurre du marché du BYOD

L’idée d’intégrer un équipement numérique personnel dans le SI d’une entreprise, le BYOD, est un concept à la mode, mais plus un marché en croissance. Selon Strategy Analytics, au troisième trimestre de l’an dernier, les achats de mobiles par les entreprises américaines ont augmenté plus vite que ceux via leurs salariés. Preuve que les premières entendent contrôler les terminaux des seconds. Une donnée d’autant plus remarquable que les Etats-Unis sont le marché le plus avancé au monde sur le BYOD.

Du côté du Gartner Group, on constate que le coût des projets BYOD s’avère 5 à 10% supérieur à celui des projets d’acquisition de terminaux par l’entreprise. Failles de sécurité non comprises.

A lire sur Computerworld UK

 

Internet des choses

Coca-Cola s’offre 16 millions d’adresses MAC

Au détour d’une publication de l’IEEE, un lecteur attentif a découvert que Coca-Cola s’est fait attribuer un bloc de 16 millions d’adresses MAC. Sachant que la firme de soda possède en propre plusieurs millions de distributeurs automatiques aux Etats-Unis, on peut supposer qu’eux, leurs congénères ou leurs successeurs de par le monde, disposeront bientôt d’un NIC unique sur le Net. De quoi optimiser la gestion des stocks, proposer des programmes de fidélisation avec des puces RFID, optimiser le paiement sans contact, etc.

A lire sur The Register

 

Béance

Un milliard de PC percés

Une partie des rapports d’erreurs à la suite d’un plantage de Windows est transmise en clair à Microsoft. Selon Websense, son contenu permet de connaître dans le détail la configuration du PC au moment de son agonie. Environ 80% des PC installés mettent cette manne d’informations à portée de pirates dont le travail est prémâché sur un milliard de failles déjà balisées.

Les rapports sont très bavards. Ils informent Microsoft jusqu’à l’identité des périphériques branchés sur les ports USB. La meilleure façon de connaître la marque et le modèle de smartphone que l’on utilise.

A lire sur Forbes

 

Sécurité

Mandiant racheté une fortune

Qui connaissait Mandiant avant que cette société n’aide le New York Times et le Washington Post à identifier des failles dans leur SI ? Fondée il y a dix ans, cette société qui réalise un modeste CA de 100 M$ vient d’être achetée pour un milliard de dollars par FireEye. Cotée 16 dollars l’action lors de son introduction en bourse en septembre dernier, cette société a déjà dépassé le seuil de 40 dollars l’action. Si la folie paranoïaque de la NSA menace la croissance de l’industrie américaine du Cloud, elle contribue sans aucun doute à celle du monde de la sécurité.

A lire sur The Washington Post

 

CRM : le bon et la brute

Delta fairplay, Brick dans le mur

Alors que la compagnie aérienne Delta Airlines a accepté sans ciller la perte engendrée par une erreur de deux heures sur son site, qui proposait alors des rabais sur ses vols pouvant atteindre 90%, The Brick, géant canadien du mobilier, a choisi de courir après ses clients qui ont profité de 50% de remise imprévue dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 décembre. Le e-tollé est général. Wikipedia nous apprend que The Brick a déjà un passif dans le traitement de ses clients.

A lire sur Slashdot

 

Portables

Ne dites plus notebook, mais Chromebook

Décidément, rien de ce qui ressemble de près ou de loin à un équipement numérique portable ne réussit à Microsoft. Mal nés il y a deux ans, les Chromebooks taillent désormais des croupières aux notebooks. Selon NPD, ils sont passés d’une part de marché négligeable en 2012 (0,1%) à 21% fin 2013. Pendant que Windows 8 s’impose comme l’OS le plus mal assis entre deux mondes. Celui du passé, stand alone et cher, et celui de l’avenir, connecté et bradé.

A lire sur Forbes

 

En complément : nos précédentes revues de presse

Le Radar IT du 27 décembre

Le Radar IT du 20 décembre

Le Radar IT du 13 décembre 

Le Radar IT du 6 décembre 

Le Radar IT du 29 novembre 

Le Radar IT du 22 novembre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur