Veeam et Microsoft : « faire cohabiter pacifiquement les technologies VMware et Hyper-V »

Cloud

Un outil Veeam pour superviser VMware à partir de Microsoft System Center… Stéphane Berthaud, de Veeam, et Jean-Philippe Dupuich, de Microsoft, expliquent pourquoi cette annonce permet de répondre à un des défis majeurs des productions informatiques : la cohabitation de technologies de virtualisation différentes.

Veeam Management Pack v6.5 for VMware assure le pilotage des environnements VMware vSphere à partir de la console d’administration Microsoft System Center 2012, qui peut également intégrer l’environnement de sauvegarde Veeam Backup & Recovery (lire : Veeam pilote vSphere à partir d’une console Microsoft Server).

Stéphane Berthaud, directeur avant-vente de Veeam, et Jean-Philippe Dupuich, directeur du marketing produit chez Microsoft et porteur du point de vue des administrateurs Microsoft System Center (SC), ont répondu à nos questions suite à l’annonce de Veeam MP v6.5 for VMware.

Silicon.fr : Pourquoi associer Veeam MP à Microsoft SC ?

Stéphane Berthaud (Veeam) : L’outil de supervision doit pouvoir détecter les machines virtuelles (VM), mais dans vSphere elles restent invisibles à System Center, qui est aveugle dans la couche virtuelle. Le version 6.5 de Veeam Management Pack (MP) apporte le support de vSphere 5.5 et de Windows Server 2012 R2. Elle amène à System Center une vue complète, et elle apporte de plus en plus de reporting, avec des rapports d’optimisation. Nous répondons au besoin de support dans la plateforme de supervision.

L’autre nouveauté est que Veeam MP fait le lien avec Veeam Backup & Recovery. Elle apporte la supervision des sauvegardes et offre une vision plus large de la bonne santé du système d’information (SI) et des plans de secours. L’ensemble crée une plus grande résilience aux pannes dans l’infrastructure virtuell, et la possibilité de se reconnecter en cas de panne de vCenter, afin de continuer la supervision de l’infrastructure, avec le reporting, l’optimisation des VM et le suivi complet des changements dans l’infrastructure.

Jean-Philippe Dupuich (Microsoft) : Veeam MP s’inscrit dans la vision Cloud OS, surtout pour la modernisation du datacenter. Au delà des fonctionnalités proposées aux produits Microsoft, il est important de pouvoir, via des partenaires, s’ouvrir encore plus sur la précision chirurgicale attendue par les administrateurs des environnements mixtes, VMware et Hyper-V. System Center est un cockpit unique, Veeam MP lui apporte la précision dans l’interopérabilité. C’est pour cela que nos équipes travaillent ensemble.

Stéphane Berthaud : Microsoft fournit l’un des deux hyperviseurs majeurs du marché. Et notre métier d’origine est la supervision des hyperviseurs. Nous devons faire face de plus en plus à des notions de cohabitation pacifique de plusieurs plateformes de virtualisation. L’association de System Center et de Veeam MP est une combinaison rare, nous constatons leur présence dans une installation sur deux.

Jean-Philippe Dupuich : C’est en fait plus que la majorité, il n’y a quasiment plus aucun client qui reste sur une unique plateforme de virtualisation. Le choix principal est désormais celui d’une architecture mixte. En la matière, Microsoft dispose de deux arguments : le prix et les fonctionnalités de la v3 de Hyper-V.

Silicon.fr : Avec Veeam, vous disposez d’une stack logicielle complète d’infrastructure, de virtualisation et d’administration. Allons-nous assister à des annonces d’infrastructures unifiées, comme celle de Cisco, VMware et EMC ?

Jean-Philippe Dupuich : Nous avons des partenariats avec Cisco, NetApp, Hitachi et EMC. Les annonces sont à venir. Veeam est un facilitateur. Pour des clients critiques sur l’hétérogénéité, il assure la transition avec des équipes moins à l’aise sur les environnements Microsoft.

Veeam configuration_report


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur