Hitachi trace la voie vers des disques durs de 24 To ou de plus petite taille

RéseauxStockage

Hitachi augmente la densité de stockage des disques durs. Reste à savoir si la compagnie verra ici une occasion d’éjecter du marché les volumes de 3,5 pouces, ou si elle jouera la carte de la capacité de stockage.

Un ensemble de chercheurs japonais, en coopération avec Hitachi, vient de mettre au point une technique d’organisation des données qui permettra de multiplier par huit la densité de stockage des plateaux présents au sein des disques durs. Cette avancée sera présentée dans le cadre du rassemblement organisé par la Materials Research Society, qui démarre aujourd’hui même à Boston (États-Unis).

Que permettra un tel changement ? Il sera tout d’abord utilisé pour augmenter la capacité des disques durs. Les volumes de 3,5 pouces et de 2,5 pouces pourront ainsi proposer une capacité maximale respective de 24 To et 8 To. Ceci pourrait avoir un effet de bord inattendu ; la généralisation des disques durs de 2,5 pouces au sein des machines de bureau (cette dernière étant d’ores et déjà en bonne voie dans les secteurs du stockage professionnel et des serveurs). Par extension, une telle densité de stockage pourrait également relancer le marché des disques durs de petit format (1,8 pouce ou moins).

Les volumes de 3,5 pouces auront toutefois encore une carte à jouer, celle du prix. En effet, une densité de stockage plus élevée permettra de créer des modèles de capacités intermédiaires utilisant moins de plateaux qu’aujourd’hui. Un élément qui aura une influence directe sur le coût de fabrication de tels disques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur