Vingt millions d'utilisateurs sous le charme de Google Apps

Logiciels

Google annonce avoir franchi les 2 millions d’entreprises clientes de son offre Apps. Le géant de Mountain View en profite pour lancer une campagne de communication à l’international.

Google vient d’annoncer avoir séduit plus de deux millions d’entreprises dans le monde avec son offre Google Apps qui réunit client de messagerie en ligne Gmail avec outils bureautiques (Documents) et calendrier (Agenda). Au total, plus de 20 millions d’internautes utilisent Apps, selon Google qui propose son produit dans une quarantaine de langues. Une belle progression par rapport aux 15 millions annoncés en juin dernier.

Google Apps permet à une organisation de bénéficier, pour 50 dollars par an par poste, d’un ensemble d’outils de communication, d’organisation et de production à caractère bureautique depuis un navigateur, sans rien avoir à installer sur la machine locale. « Ces entreprises n’ont plus besoin de s’embarrasser des contraintes de gestion de serveur d’e-mail ou de mise à jour logiciel, et leurs employés profitent des avantages apportés à travers le partage de documents et d’agenda, de Gmail et plus », rappelle Google dans sa communication. Dans ce cadre, l’offre intéresse notamment les petites entreprises mais aussi les grands comptes. Derniers en date à adopter Apps : le géant du service de nettoyage Rentokil et Konica Minolta.

Mountain View compte bien profiter de son succès pour séduire toujours plus d’entreprises, notamment à travers une campagne de communication mondiale. Une stratégie de communication jusqu’alors rarement employée par Google pour faire connaître ses produits. Lancée en août aux Etats-Unis, la campagne « Gone Google » va s’élargir au reste du monde pour débarquer en Europe (dont en France) mais aussi au Canada, au Japon, en Australie et à Singapour.

Google espère ainsi continuer à inciter les clients de Microsoft Exchange et IBM Lotus Notes, principalement, à basculer sur Apps. Mais ces deux acteurs développent également une stratégie d’offre de messagerie en ligne. IBM se montre notamment très offensif avec LotusLive iNotes. Et l’on prête à Cisco des intentions similaires. Bref, la concurrence s’organise. Mais Google compte bien profiter de son avance sur les offres en ligne pour garder l’avantage concurrentiel. Une stratégie opportune à condition que Google évite la répétition des pannes de Gmail comme on a pu les voir ces derniers mois.

Selon Eric Schmidt l’activité Apps est aujourd’hui rentable même si elle ne représente probablement qu’une goutte d’eau dans les 22 milliards de revenus de l’entreprise majoritairement issus de l’activité publicitaire en 2008. Le P-dg de Google a également confirmé les intentions de Google d’accélérer les investissements dans les développements de solutions en direction des entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur