Vivendi se déleste définitivement de SFR

OperateursRégulationsRéseaux

Vivendi a accepté l’offre ferme de Patrick Drahi pour cédér les 20% de capital que le groupe média détenait encore dans Numericable-SFR à l’issu de la vente de l’opérateur en 2014.

Vivendi a finalement accepté de céder les dernières de SFR à Numericable, a annoncé le groupe média vendredi dernier en fin de journée à l’issu de son Conseil de surveillance. Ses membres ont voté à l’unanimité l’offre ferme proposée le 18 février dernier par Numericable-SFR et sa maison mère Altice. Son dirigeant, Patrick Drahi avait proposé à Vivendi de racheter les 20% de capital restant à concurrence de 40 euros par action, soit une somme globale de 3,9 milliards d’euros.

« Cette offre permet de solder le désinvestissement de SFR dans des conditions financières qui font ressortir, pour ces actions, une prime de 20 % par rapport au cours de clôture de Numericable-SFR du 27 novembre 2014, date de la cession finale de SFR, a justifié le groupe média par voie de communiqué. Le faible niveau de liquidité du titre Numericable-SFR rendait incertaine une sortie dans des conditions optimales. » Un choix qui permet à Vivendi de sortir honorablement du marché des télécoms en France même si le groupe se prive d’un potentiel complément de 750 millions d’euros (sous réserve d’un hypothétique résultat à plus de 2 milliards d’euros pour Numericable-SFR d’ici 2024).

Fin des accords antérieurs

Pire, puisque le rachat du solde du capital de SFR détenu par Vivendi met fin aux accords antérieurs les discussions sur « l’ajustement du prix de vente de SFR en fonction de son niveau d’endettement à la date de sa cession » prennent fin. Ce qui se solde par un reversement de 116 millions d’euros par Vivendi à Numericable-SFR/Altice. Mais le groupe média se réjouit de percevoir 17 milliards d’euros au total de la vente de SFR, « montant en ligne avec les perspectives de valorisation annoncées par Vivendi en avril dernier ».

Le paiement s’effectuera pour moitié dans la foulée de l’Assemblée générale des actionnaires de Numericable-SFR qui se tiendra le 30 avril prochain, et pour l’autre moitié, au plus tard le 7 avril 2016 par Altice France augmenté de 3,8% d’intérêts annuels. A l’issue de l’opération, Altice détiendra 70,4% de Numericable-SFR.


Lire également

Numericable-SFR met fin aux augmentations de salaires

SFR : comment les méthodes d’Altice tétanisent les fournisseurs

Numericable-SFR proposerait 8 milliards d’euros pour Bouygues Telecom


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur