VMworld : VMware Cloud sur AWS baisse ses tarifs

CloudDatacentersVirtualisation

Le spécialiste des technologies de virtualisation VMware veut accélérer la migration de charges de travail vSphere sur site vers le cloud public d’Amazon Web Services.

VMware a annoncé dimanche lors de sa conférence VMworld 2018, à Las Vegas (Nevada), réduire drastiquement les tarifs de VMware Cloud sur AWS. Ce service de cloud hybride permet d’opérer la solution de datacenters définie par le logiciel (SDDC – Software-Defined Data Center) conçue par VMware dans le cloud public d’AWS (Amazon Web Services).

En réduisant les tarifs « jusqu’à 50% » VMware cherche à accélérer l’adoption de l’offre sur un marché à forte dynamique concurrentielle, rapporte CRN. Et, par extension, de pousser davantage l’écosystème (partenaires et clients finaux) à migrer leurs charges de travail vSphere sur site (on-premise) vers le cloud public d’Amazon.

La configuration de démarrage avec SDDC est accessible à partir d’un cluster de 3 hôtes, contre 4 hôtes auparavant. De surcroît, pendant une période limitée, VMware proposera ce type d’environnement SDDC à 3 hôtes, au prix d’une configuration à 2 hôtes.

Parallèlement à la baisse de tarifs, VMware a dévoilé de nouvelles fonctionnalités.

NSX avec AWS Direct Connect

L’intégration du service de virtualisation de réseau NSX de VMware avec AWS Direct Connect fait partie des nouveautés. L’ensemble permet une liaison directe optimisée entre un réseau interne d’entreprise et le cloud public d’Amazon Web services.

Pour distribuer et intégrer l’offre, VMware s’appuie sur de nombreux partenaires.

À ce jour, 150 partenaires dans le monde ont complété le programme de compétences VMware Cloud sur AWS. Pour Chris Wolf, CTO Global Field & Industry chez VMware, les annonces du week-end ciblent plus particulièrement le marché intermédiaire (PME et ETI).

Lire aussi :