WiFi public : Gotham City Research torpille l’action de Gowex

Régulations

Gotham City Research a une nouvelle cible : Let’s Gowex, opérateur de hostpots Wi-fi publics. Le cours de l’action de l’Espagnol s’effondre en Bourse, mais la contre-attaque s’organise.

Gotham City Research vient de publier un rapport accablant qui remet en cause l’activité de la société espagnole Let’s Gowex, spécialiste des réseaux WiFi publics.

«  Price Target: €0.00 per share », indique sans détour le cabinet d’analyses. Une recommandation visiblement suivie par les investisseurs, puisque la société, cotée en Espagne et en France, a vu la valeur de ses actions chuter de près de moitié hier.

Gotham explique que le chiffre d’affaires réel de Gowex est très inférieur à ce que la société publie. Le principal client de la société serait Gowex lui-même (au travers d’une société tierce appartenant en fait à l’Espagnol), opération lui permettant de gonfler ses résultats.

Gotham a fait son propre calcul pour l’année 2013. Gowex a publié un chiffre d’affaires de 182,6 millions d’euros. Le bureau d’études arrive à seulement 8,2 millions d’euros, soit moins de 1/20e des résultats officiellement publiés. Le compte est loin d’y être.

Des exemples parlants

Certaines données sont également contestées. Gowex a affirmé plusieurs fois recevoir 7,5 millions d’euros de la part de la ville de New York, pour son réseau de bornes WiFi publiques. La société aurait indiqué à Gotham City Research que le chiffre est en fait de 2 millions d’euros. L’Américain réplique avec le montant communiqué par la ville de New York : moins de 200.000 euros. Ceci ne serait qu’un exemple parmi d’autres, explique le rapport.

La taille du réseau de Gowex est aussi remise en cause. Le patron de la société a affirmé gérer plus de 100 000 hotspots WiFi. Des analystes indépendants avancent le chiffre de 35 000. Gotham va encore plus loin en affirmant que Gowex ne posséderait en propre que 5 526 hotspots, dont 42 % dans la seule ville de New York.

Le rapport de Gotham City Research se trouve en page de garde de son site web. Un document édifiant de 93 pages, qui démonte point par point toute l’activité de la société espagnole.

La contre-attaque serait en cours

Let’s Gowex a nié en bloc les allégations du rapport et explique n’avoir jamais rencontré les experts de Gotham, contrairement à ce que l’Américain affirme dans son rapport. La manœuvre du cabinet d’études n’aurait pour unique objectif que de faire chuter l’action de Gowex en Bourse, explique la société. La firme espagnole serait en passe de porter l’affaire en justice.

Certains experts indépendants ont pour leur part commencé à contester les chiffres de l’Américain. Ainsi, GurusBlog explique que le décompte des hotspots par Gotham, qui sert de base à son estimation du chiffre d’affaires de Gowex, est loin de se montrer exact. Selon Gotham, Barcelone ne compterait que 18 hotspots Gowex. Le blogueur s’est attelé à faire un décompte des hotspots Gowex accessibles dans la ville. Arrivé à plus de 100, il a stoppé son recensement, la preuve étant faite que Gotham a été visiblement léger sur ses sources.

Crédit photo : © Anatoly Maslennikov – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La mobilité en 10 questions
Quiz Silicon.fr – Où se trouvent les géants de l’IT ?
Quiz Silicon.fr – Les secrets des noms des grandes firmes de l’IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur