Yahoo compte supprimer 1.000 emplois

Cloud

La société a admis vouloir lancer une plan de réduction des coûts. Du coup, Yahoo va devoir trancher dans ses 15.000 salariés

Le groupe américain Yahoo subirait-il le refus de l’offre de rachat de Microsoft ? Après avoir rejeté les avances l’ogre de Redmond, la société semble être frappée de torpeur face à la concurrence de Google, Youtube ou encore Facebook.

Pour cause, à en croire le Wall Street Journal, le groupe préparerait même un plan de réduction de ses coûts, avec notamment la suppression d’environ un millier de postes. Selon le quotidien, “le groupe de Sunnyvale, en Californie, doit dévoiler des réductions de coûts, dès mardi, q uand il publiera ses résultats trimestriels“. Pour l’instant, la décision est suspendue aux performances de la société pour le troisième trimestre et à la clôture de la Bourse de New York.

Yahoo paie peut-être là ses atermoiements sur le dossier Microsoft. Rappelons que les discussions entre les deux groupes ont été rompues en juillet dernier après que Yahoo ait rejeté une ultime offre de Microsoft allié avec l’actionnaire dissident Carl Icahn. Entre temps, Yahoo a signé un partenariat dans la publicité en ligne avec Google, en cours d’étude par les autorités de régulation. Ce deal permet à Google de contrôler 80% du marché…

Yahoo en est donc à faire des économies. Allié à un contexte économique pas franchement sujet aux grandes envolées, la société aurait demandé à certains de ses responsables de déterminer environ 15% d’économies potentielles dans leur budget. Rappelons qu’il y a quelques jours, c’est eBay, le géant de l’enchère en ligne qui annonçait également plus de 1.000 suppressions de postes, crise économique oblige.

Reste à savoir si faire profil bas est la meilleure position lorsque les premiers frimas de la bise se font sentir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur