ZTE accusera une perte de revenus 2012

Réseaux
ZTE au MWC 2012 de Barcelone (photo christophe lagane)

ZTE devrait annoncer plus de 300 millions d’euros de pertes sur l’année 2012. Et se réorganise en conséquence pour 2013.

2012, annus horribilis pour ZTE ? Ce sera en tout cas une année financièrement dommageable pour l’entreprise chinoise qui vient d’annoncer, dimanche 20 janvier, qu’elle prévoit une perte comprise entre 2,5 et 2,9 milliards de yuans chinois (301 à 349 millions d’euros). Soit un recul de plus de 221% en vue par rapport à 2011.

ZTE explique cette situation par des retards dans plusieurs projets, tant sur le marché local qu’à l’international, des contrats à faible marge (notamment en Afrique, en Amérique du Sud et même en Asie) et une baisse du chiffre d’affaires sur les terminaux mobiles.

Réaction tardive

L’entreprise a, en 2012, multiplié les initiatives notamment dans le déploiement des réseaux 4G TD-LTE et FD-LTE (avec plus de 100 réseaux commerciaux et en test) ou son offensive sur le marché des mobiles (en passant de la 9e à la 4e position mondiale) tout en réussissant à déployer la gamme Grand visant les terminaux haut de gamme pour les marchés occidentaux.

Mais cela n’a pas suffi. « Alors que ZTE a cherché à s’adapter aux changements dans ses activités, la société n’a pas répondu suffisamment vite aux changements de l’industrie des télécommunications et de l’économie, et nous devons améliorer nos contrôles internes », indique ZTE dans ses résultats préliminaires.

ZTE prêt pour 2013

Fort de cette leçon, le groupe se montre plus optimiste pour 2013. Et prévoit de réaliser des profits pour le premier trimestre, sans préciser leur hauteur.

Pour y parvenir, ZTE entend surveiller de près les coûts en limitant le nombre d’embauches, réduire les dépenses inutiles et améliorer l’efficacité globale. L’entreprise se réorganisera autour des produits phares afin d’assurer les ressources nécessaires à la bonne conduite des projets stratégiques. Trois grandes divisions organiseront désormais l’activité : la direction centrale, la division opérationnelle et les bureaux de vente.

La 4G et la fibre optique, le Big Data, les réseaux d’entreprise et le développement de l’offre smartphone devraient constituer les moteurs de développement de ZTE en 2013 et au-delà.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur