Alcatel-Lucent se renforce dans l’Internet des objets

LogicielsM2MMiddlewareMobilitéPolitique de sécuritéRéseauxSécurité
3 2 Donnez votre avis

Alcatel-Lucent annonce l’acquisition de l’américain Mformation, spécialiste des solutions de gestion des terminaux mobiles et objets connectés.

Alcatel-Lucent investit dans l’Internet des objets (IoT). L’équipementier français vient d’annoncer l’acquisition de la société américaine Mformation, un spécialiste de solutions de gestion de la mobilité (MDM), de la sécurité des réseaux mobiles, des objets connectés et autres M2M (Machine to Machine) destinées aux opérateurs et fournisseurs de services. Les termes de la transaction avec son propriétaire Clearlake Capital Group n’ont pas été dévoilés.

Fondé en 1999, Mformation propose une plate-forme de contrôle et de sécurité pour les terminaux mobiles et les objets connectés, évolutive et indépendante des applications, en direction de divers secteurs dont l’automobile, la santé, les services publics ou encore la maison connectée. L’éditeur basé à Woodbrigdge dans le New Jersey compte une vingtaine de clients fournisseurs de services et gère indirectement plus 500 millions de terminaux, capteurs et autres M2M dans le monde. AT&T, Verizon, Sprint, T-Mobile, Telstra ou Telefónica comptent parmi ses clients. La société dispose d’une quinzaine de brevets.

Sécurisation de bout en bout

Mformation rejoindra la division Plateformes IP d’Alcatel-Lucent. Ses logiciels viendront enrichir le catalogue Motive dédié à la gestion de l’expérience client (CEM) afin de proposer des solutions de gestion de bout en bout des terminaux tant pour les réseaux domestiques que mobiles et d’entreprises. Une offre qui adressera potentiellement 70 milliards d’objets connectés à Internet en 2020, selon Alcatel-Lucent.

Les solutions ainsi développées entendront également répondre à la complexité des réseaux convergés qui émergeront avec le déploiement de la 5G à ce même horizon. « Grâce à l’association du portefeuille Motive d’Alcatel-Lucent et des logiciels de Mformation, les opérateurs réseau pourront gérer n’importe quel terminal (ou capteur), en établissant une « chaîne de confiance » IoT de bout en bout appliquant les bonnes pratiques du secteur en matière d’authentification et de sécurité réseau et données », indique l’équipementier.


Lire également
La sécurité de l’Internet des objets insuffisante… selon un consortium IoT
MDM : BlackBerry rachète Good Technology
Les entreprises sceptiques face à l’Internet des objets

crédit photo iko – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur