Dossier comparatif : les navigateurs web de Windows 10 à l’épreuve

Editeurs de logicielsNavigateursPoste de travailProjets
Dossier web
9 86 7 commentaires

Avec Windows 10, Microsoft lance un nouveau navigateur web sur le marché, Edge. Que vaut-il face à la concurrence ? C’est ce que nous allons déterminer avec la nouvelle édition de notre dossier comparatif.

Depuis l’arrivée de Windows 10, le cercle très fermé des grands navigateurs web a du faire une place à un nouveau venu, Edge. Microsoft n’a pas hésité à affirmer que ce butineur était le plus rapide jamais proposé aux internautes.

Les ténors du marché des navigateurs web proposent tous des offres particulièrement véloces. Alors comment se classe Edge ? Pour le savoir, nous avons passé au crible les cinq solutions les plus utilisées sous Windows 10, à savoir :

  • Chrome 46.0.2490.80 (Google)
  • Edge 20.10240.16384.0 (Microsoft)
  • Firefox 41.0.2 (Mozilla)
  • Internet Explorer 11.0.10240.16431 (Microsoft)
  • Opera 32.0.1948.69 (Opera Software)

Notre machine de test est une tablette Dell Venue 11 Pro, pourvue de Windows 10 Famille 64 bits. Elle est animée par une puce Intel Core i5 4210Y (2 cœurs, 4 threads, 1,5 GHz, 1,9 GHz en mode Turbo), épaulée par 4 Go de RAM et un SSD de 128 Go. Nous l’avons poussée ici dans ses retranchements.

Edge éclate la concurrence

Internet Explorer 11 a été conçu pour des pages web simples. À ce titre, il propose un support partiel des derniers standards du web, mais de bonne qualité, ainsi qu’un moteur JavaScript rapide sur du code léger, mais à la peine avec les applications web.

Le moteur JavaScript V8, commun à Chrome et Opera, excelle avec les applications web complexes. Mais il est moins efficace sur du code JavaScript simple. Le temps d’exécution du code est en effet alors pénalisé par celui passé à optimiser les instructions-machine générées par le compilateur just-in-time.

Firefox est probablement le navigateur web le plus équilibré du marché en matière de performances. C’est aussi celui qui a le plus de possibilités de progression devant lui. Rappelons en effet que Firefox n’exploite qu’un cœur de processeur. Notez que si ce butineur est rapide, son interface utilisateur manque souvent de réactivité.

Et Edge ? Côté réactivité, il est loin devant la concurrence. Son moteur de rendu HTML est sans conteste l’un des plus efficaces du marché, même si encore un poil en retrait en matière d’implémentation des standards du web. Son moteur JavaScript est tout bonnement incroyable : il se classe systématiquement en premier position, et ce aussi bien sur du code JavaScript simple que des applications web lourdes.

Nous pouvons donc confirmer – en toute indépendance – les affirmations de Microsoft : Edge est bel et bien le navigateur web le plus rapide de la planète. Et vu ses résultats aux différents benchmarks, il sera difficile à battre.

Les navigateurs web de Windows 10 à l’épreuve

Image 1 of 13

Les navigateurs web de Windows 10 à l’épreuve
Bienvenue dans notre comparatif des navigateurs web de novembre 2015. Sont en lice, Chrome 46.0.2490.80 (Google), Edge 20.10240.16384.0 (Microsoft), Firefox 41.0.2 (Mozilla), Internet Explorer 11.0.10240.16431 (Microsoft) et Opera 32.0.1948.69 (Opera Software).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur