Faille de sécurité : Target n’a toujours pas fini de payer

Politique de sécuritéRégulationsSécurité
4 34 Donnez votre avis

La chaîne américaine de supermarchés Target va payer aux organismes émetteurs de cartes Visa jusqu’à 67 millions dollars. Un accord similaire avec MasterCard devrait être signé.

Target a accepté de rembourser jusqu’à 67 millions de dollars à des banques ayant fait les frais du piratage, fin 2013, de millions de cartes de crédit et de débit appartenant aux clients du distributeur américain. L’accord a été conclu avec Visa, pour le compte de multiples établissements bancaires et fournisseurs de cartes de paiement, rapporte le Wall Street Journal.

Target, une cible parmi d’autres

Target négocierait un accord similaire avec le concurrent de Visa, MasterCard. Au total, le montant remboursé par la chaîne de supermarchés aux deux géants américains des cartes de paiement pourrait atteindre les 100 millions de dollars. Une somme que le fournisseur Heartland Payment Systems a accepté de payer en 2010, après l’attaque informatique de 2008 durant laquelle plus de 100 millions de numéros de cartes de crédit ont été exfiltrés par des hackers.

Dans l’affaire Target, une faille de sécurité tardivement détectée a facilité le travail des pirates. En décembre 2013, ils sont parvenus à dérober plus de 40 millions de numéros de cartes de paiement et plus de 70 millions de données de clients de la chaîne de magasins. Depuis d’autres distributeurs américains ont été victimes de vastes fuites de données, dont Home Depot et Neiman Marcus.

Lire aussi :

Fuite de données bancaires : Home Depot, c’est pire que Target !
Sécurité : piratés, les magasins Target font face à une kyrielle de procès


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur