IoT : Sigfox s’invite dans les chaudières d’ELM Leblanc

M2MRéseaux
1 18 Donnez votre avis

Les usages se développent autour de l’IoT. Sigfox a signé un partenariat avec ELM Leblanc pour rendre les chaudières plus communicantes.

La start-up toulousaine Sigfox, un des plus fameux ambassadeurs de la French Tech, a noué un nouveau partenariat avec le Français ELM Leblanc, filiale du groupe Bosch, sur le secteur de la maison connectée.

Le fabricant de chaudières à gaz, conventionnelles et à condensation, souhaite en effet rapidement déployer auprès de ses clients des chaudières connectées intégrées au réseau cellulaire bas débit pour objet connecté de Sigfox.

Ce programme de chaudières connectées sera officiellement lancé en septembre prochain, à l’approche de la saison hivernale, et devrait concerner un parc de 100 000 appareils, soit environ 20% du parc national d’ELM Leblanc.

« C’est un partenariat gagnant-gagnant pour les parties prenantes : les entreprises de maintenance gagnent en efficacité, les bailleurs sociaux et les particuliers maîtrisent leurs dépenses énergétiques », a expliqué Frédéric Agar, président d’ELM Leblanc, dans un communiqué.

Pilotage des chaudières à distance

Dans cette perspective, le chauffagiste mettra en avant auprès des clients une nouvelle offre de services permettant un pilotage des chaudières à distance par les techniciens, allant du diagnostic en ligne  à la maintenance prédictive.

Les thermostats des chaudières communiqueront et remonteront des données opérationnelles sur les installations. Lorsqu’une anomalie est détectée, l’entreprise de maintenance est alertée en temps réel et, si le défaut le permet, l’intervention s’effectue à distance.

Les données collectées en temps réel sont aussi analysées afin d’identifier différents scénarii permettant de prédire les pannes et de proposer des solutions en amont.

Grâce à la bidirectionnalité du réseau Sigfox, les équipements connectés permettent également aux bailleurs sociaux de paramétrer et piloter leur parc de chaudières à distance afin d’adapter le niveau de service aux besoins et au budget des occupants.

De leurs côtés, les particuliers sont invités à prendre la main sur leur installation de chauffage depuis une application mobile, afin de réguler leur consommation et leur budget énergétique, précise ITespresso.

A lire aussi :

Atari se prend au jeu de l’IoT avec Sigfox

IoT : Microsoft ouvre son Cloud Azure à Sigfox


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur