Les MacBook Pro 2016 boostent les ventes de Surface, dixit Microsoft

MacPCPoste de travail

Les ventes de Microsoft Surface seraient boostées par les déçus du MacBook Pro. Et celles des Mac par les déçus de Windows 10 ?

Brian Hall, vice-président Microsoft Devices Marketing, se félicite des excellentes ventes des machines Surface de la firme de Redmond : « novembre a été notre meilleur mois concernant les ventes de Surface au grand public. »

« De plus en plus de gens passent du Mac à Surface, explique Brian Hall. Notre programme de reprise pour MacBooks a été le meilleur de notre histoire. L’enthousiasme pour l’innovation de Surface couplé à la déception envers le nouveau MacBook Pro – en particulier parmi les professionnels – pousse de plus en plus de gens à passer à Surface. »

Windows 10 en renfort des Mac

Certes, les nouveaux MacBook Pro n’ont pas répondu à toutes les demandes des utilisateurs. Ils n’adoptent pas la dernière génération de puces mobiles d’Intel et la Touch Bar est vendue au prix fort. L’autonomie ne serait pas non plus à la hauteur des attentes.

Microsoft a beau jeu de faire la critique du MacBook Pro 2016. La société oublie toutefois que les statistiques ne jouent pas en sa faveur. Ainsi, sur les douze derniers mois, les parts de marché d’OS X sont passées de 8,5 % à 11,14 %. Dans le même temps, les diverses versions de Windows sont passées de 83,93 % de parts de marché à 81,91 % (source StatCounter). Visiblement, l’arrivée de Windows 10 a poussé certains utilisateurs… à opter pour un Mac.

À lire aussi :

Apple lance ses nouveaux MacBook Pro avec Touch Bar et Touch ID
Le MacBook Pro 2016 convainc les testeurs. Et les acheteurs ?
Des MacBook Pro à 32 Go et plus abordables en 2017 ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur