Samsung Galaxy Note 7, un smartphone résolument professionnel

AuthentificationMobilitéSécuritéSmartphones
1 14 4 commentaires

Prise de notes améliorée, reconnaissance d’iris, sécurité renforcée et nouveau design inspiré du Edge, le Samsung Galaxy Note 7 séduira autant les entreprises que les utilisateurs exigeants… et fortunés.

Il a fait du chemin, le Galaxy Note, le smartphone à grand écran (5,7 pouce) que Samsung lançait en 2011 à la surprise générale. Cinq ans plus tard, le Note occupe toujours une place majeure dans la ligne de produits Samsung. Le constructeur coréen commercialisera l’édition 7 du Galaxy Note le 2 septembre prochain en France. Une édition qui s’annonce sous les meilleurs auspices. « La demande initiale dépasse nos attentes, nous arrêtons aujourd’hui (le 25 août, NDLR) les précommandes du Note 7 », annonce Jean-Philippe Illarine, vice-président mobilité de l’entité française de Samsung. Une façon d’éviter la rupture de stock et ses effets secondaires désastreux sur l’image du fournisseur. Mais « nous accordons la priorité [des livraisons] à nos partenaires revendeurs et opérateurs », soutient le responsable. Bref, tout le monde devrait être servi dans les temps.

Jean-Philippe Illarine, vice président mobilité de Samsung France.
Jean-Philippe Illarine, vice président mobilité de Samsung France.

Et notamment les 900 000 utilisateurs du Note en France. « Les utilisateurs sont extrêmement fidèles, assure Guillaume Bellemont, directeur marketing mobile, quand on a goûté au grand écran, il est difficile de revenir en arrière. C’est une force que nous ne négligeons pas. » Selon une étude Flurry/Comscore citée par Samsung, les utilisateurs d’un phablet (appareil à la croisée du smartphone et de la tablette) passeraient 59% de temps en plus à travailler avec leur terminal que ceux qui disposent d’un plus petit écran. Un point qu’entend bien exploiter le constructeur coréen en proposant une nouvelle version du terminal mieux adaptée aux « change makers », ces utilisateurs dotés d’un « état d’esprit d’entrepreneur qui travaillent avec leur smartphone », selon le directeur marketing.

Le design du Edge appliqué au Note

Plusieurs innovations ont donc été apportées. D’abord, un nouveau design extérieur qui emprunte les bords arrondis du Galaxy Edge. Reconnaissons que, pour avoir eu l’occasion de « jouer » quelques minutes avec le Note 7, le confort de la prise en main s’en trouve amélioré limitant ainsi les conséquences de sa grande taille. Mais ce sont surtout ses fonctionnalités de sécurisation qui, au-delà de sa conformité avec la norme IP68 de résistance à l’eau et à la poussière, intéresseront les utilisateurs en entreprise. Ou plutôt leurs administrateurs informatiques. Le Galaxy Note 7 est ainsi livré avec Knox 2.7, la technologie hardware maison qui permet de sécuriser une zone du terminal pour y stocker les données et applications de l’entreprise de manière chiffrée.

Le Note 7 est ainsi pourvu de Knox Workspace et Knox Customisation. Le premier permet à l’entreprise d’étanchéifier le terminal en configurant une zone privée et une zone professionnelle administrable à distance (géolocalisation de l’appareil en cas de vol ou perte, suppression des contenus, etc.). Le second permet de personnaliser le terminal pour en limiter l’usage à une ou plusieurs applications précises et bloquer l’accès au reste des fonctionnalités et contenus. « Customisation apporte une personnalisation totale, y compris au niveau de la connectivité », assure Thibault Falgeres, responsable de l’activité Entreprise chez Samsung. Et de citer l’exemple de XL Airways, compagnie aérienne qui applique cette personnalisation sur des tablettes du Coréen pour proposer un écran de VOD mobile aux passagers. Ou encore la chaîne Sephora qui utilise également des ardoises numériques pour diffuser des vidéos promotionnelles ou des fiches produits interactives sur les comptoirs de ses échoppes.

Un terminal qui améliore la relation client

Rappelons que Knox est équipé, depuis la version 2.4.1, de FOTA (firmware over-the-air), une fonctionnalité de contrôle des mises à jour du système Android sur les terminaux. Ce qui permet à l’entreprise de conserver un parc homogène et de s’assurer de la stabilité de ses applications sur les terminaux qu’elle gère. Pour sa part, Knox 2.7 bénéficie désormais du support de la 4G pour l’envoi des mises à jour et de la configuration du terminal (en plus du Wifi précédemment proposé). Sans oublier Mobile Enrollment qui facilite l’enregistrement des terminaux dans le système de gestion (MDM) choisi par l’entreprise. « L’agent MDM s’installe automatiquement dans le terminal », résume Elodie Poulain, chef de produit.

Le Galaxy Note 7 est proposé en bleu, argent et noir
Le Galaxy Note 7 est proposé en bleu, argent et noir.

Autant de fonctionnalités qui font que « le Note est proportionnellement plus utilisé dans le monde de l’entreprise [que dans le grand public] », soutient Thibault Falgeres, qui se garde toutefois de fournir des informations sur les volumes de ventes. « Samsung est en forte progression en France, et dans le monde, dans le segment B2B, une progression à deux chiffres », laisse-t-il entendre du bout des lèvres. Il est vrai que le segment professionnel se positionne à la fois sur un marché de rééquipement mais aussi de primo-équipement à travers une logique de « digitalisation » des activités. Selon Thibault Falgeres, l’utilisation d’un terminal plus petit qu’une tablette, et donc plus maniable, tout en offrant un confort d’utilisation suffisamment performant, élargit les usages professionnels et améliore la relation client. « On peut, par exemple, faire signer le destinataire d’un colis directement sur le Note », illustre-t-il.

Une prise de notes automatique

Les utilisateurs professionnels apprécieront en effet probablement la nouvelle application de prise de notes. Celle-ci s’active automatiquement dès la sortie du stylet, le S Pen, sans avoir à déverrouiller le smartphone. « C’est très utile en extérieur si l’on porte des gants ou s’il pleut », fait remarquer le responsable. Même pour déverrouiller, pas besoin d’un doigt. Le Note 7 s’enrichit aussi d’un système de reconnaissance d’iris. « Une caractéristique organique unique à chaque individu, même chez les vrais jumeaux », assure Guillaume Bellemont. Et le fichier de cette reconnaissance est stocké dans la zone de confiance du terminal, de manière chiffrée, ajoute Elodie Poulain.

Une reconnaissance visuelle qui servira autant à l’accès à la « zone professionnelle » du terminal qu’à l’ouverture de MyFolder, une application grand public de sécurisation des contenus qui fonctionne à la manière de Knox. « MyFolder utilise la même zone de confiance, mais n’est pas administrable », résume Thibault Falgeres. Enfin, des améliorations ont également été apportées au niveau de la précision du stylet, qui se voit doublée par rapport à la précédente version avec 4 096 niveaux de pression.

Samsung se réjouit également d’être le premier constructeur du marché à proposer un écran HDR permettant de renforcer la luminosité et la profondeur des photos ou vidéos. Autant de fonctionnalités séduisantes dans un smartphone. Reste à vérifier qu’entreprises et particuliers seront prêts à investir 859 euros (en version 64 Go de stockage pour 4 Go de RAM) pour en bénéficier.


Lire également
BlackBerry DTEK50, un smartphone Android sécurisé abordable
Ye Qing (Honor) : « Elargir le marché des smartphones à 300-400 euros »
Smartphones : Samsung en hausse, Apple en baisse, la Chine en embuscade


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur