Télégrammes : Docker rachète Tutum ; La Poste fournisseur d’identités ; Azure dans une boîte Dell ; Apple et les énergies renouvelables

AuthentificationCloudData & StockageProjetsSécurité
1 1 Donnez votre avis

Moins explosifs que le climat social à Air France, voici nos télégrammes du soir.

  • Docker se porte acquéreur de Tutum. Tutum, éditeur travaillant déjà dans l’écosystème de Docker, fournit des outils pour aider les développeurs et sysadmins à déployer et de gérer des applications distribuées bâties à base de conteneurs. Ce nouveau rachat – après SocketPlane, Kitematic ou encore Orchard Laboratories – s’inscrit dans la volonté de Docker d’offrir une plate-forme complète permettant de gérer tout le cycle de vie des applications. Les outils de Tutum sont complémentaires du Docker Hub, un service Cloud que propose la société pour construire des applications distribuées en conteneurs. Selon Docker, Tutum compte 25 000 utilisateurs ; le montant de l’emplette n’a pas été dévoilé.
  • La Poste fournisseur d’identités pour l’Etat. Après la DGFiP, au tour de La Poste de proposer un service d’identité sur France Connect, le système d’identification visant à fournir un accès universel aux services publics en ligne via une authentification unique. Projet piloté par la DSI de l’État – la Direction interministérielle du numérique et des systèmes d’information et de communication (Dinsic) -, France Connect a été officialisé en août dernier. L’adhésion de La Poste au dispositif permettra d’utiliser un compte Login de l’opérateur de courrier. Celui-ci se crée en ligne, mais il est ensuite vérifié par un facteur équipé d’un smartphone qui contrôle l’identité du demandeur à son domicile. Une seconde étape qui pourra aussi s’effectuer prochainement dans un bureau de poste. Dès cette vérification, l’identité deviendra fonctionnelle dans France Connect. Courant 2016, Ameli devrait devenir le troisième fournisseur d’identités numériques du service d’authentification.
  • Dell et Microsoft mettent Azure en boîte. Dell et Microsoft s’associent pour proposer un système convergé (combinant puissance de calcul, stockage et logiciel), s’intégrant simplement au Cloud Azure du premier éditeur mondial. Sorte de Cloud hybride prêt à l’emploi, ce Cloud Platform System Standard est une version moins évoluée d’un système dévoilé par Dell l’an dernier, le Cloud Platform System Premium. La version standard comporte entre 4 et 16 nœuds (contre 32 au minimum pour la version Premium). Le tarif de base, permettant de supporter environ 100 VM, débute à 9 000 dollars par mois (serveur PowerEdge C6320, deux commutateurs, 64 To, pack Azure), Dell privilégiant le modèle tarifaire locatif pour cette offre. Signalons que plusieurs constructeurs, comme HP, Cisco ou Oracle, s’intéressent à des systèmes de ce type, permettant de créer simplement des Cloud hybrides.
  • Apple investit dans les énergies renouvelables en Chine. Un mois après avoir annoncé qu’il allait construire deux fermes solaires de 20 mégawatts dans la province du Sichuan avec le fournisseur SunPower, Apple vient de déclarer qu’il lançait un projet pour produire 200 MW d’énergies renouvelables en Chine. L’équivalent de la consommation annuelle de 265 000 foyers chinois, selon la firme de Cupertino. Cette production d’énergie viendra notamment alimenter les prestataires d’Apple qui fabriquent ses produits et sont régulièrement accusés d’être de gros pollueurs. En parallèle, Foxconn, l’un de ces principaux fournisseurs, a également annoncé un projet pour produire 400 MW d’énergie solaire d’ici 2018. Greenpeace a qualifié l’initiative d’Apple de « grand pas en avant » et a invité Microsoft, Samsung et autres entreprises IT à suivre cet exemple.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur