Télégrammes : Windows 10 pirates, ARM Sansa Security, SFR et Orange 1800 MHz, GiTHub récolte

4GComposantsDéveloppeursMobilitéOSPoste de travailProjetsSécurité
1 1 Donnez votre avis

Entre rachat et investissements en passant par les pirates acceptés par Windows 10, il est temps de lire les télégrammes.

  • Windows 10 serait-il finalement gratuit pour les pirates ? Après un pas de deux en milieu d’année, Microsoft avait tranché, les utilisateurs ne disposant pas d’une version valide (Genuine) de Windows ne pourraient pas prétendre à l’activation de la licence du dernier OS. Donc passage à la caisse obligatoire. Or, plusieurs personnes disposant de Windows 7 et 8.1 non officielles ont expliqué sur Reddit avoir effectué la mise à jour vers Windows 10 et ont eu l’heureuse surprise d’avoir une version active. Ils peuvent dorénavant utiliser Windows Update, générer des clés d’activation, etc. Fruit du hasard, mauvaise surveillance de Microsoft ou réelle volonté de faire basculer tout le monde sur Windows 10, à voir…
  • ARM a racheté Sansa Security, une société israélienne spécialisée dans la protection des objets connectés. Les deux sociétés se connaissent déjà en étant partenaires. Sansa dispose d’autres clients comme LG, Freescale, Google, Qualcomm, etc. Les puces sécurisées de Sansa sont présentes sur plus de 150 millions de produits en 2015. ARM et Sansa n’ont pas voulu donner les détails financiers de l’opération. ARM poursuit son ambition dans l’Internet des objets après avoir noué récemment un partenariat avec IBM.
  • L’Arcep a donné son accord à SFR et à Orange pour réutiliser leur bande fréquence 1800 MHz pour la 4G. Cette bande était historiquement réservée à la 2G. Bouygues Telecom avait à l’époque hérité d’une bande supplémentaire en 900 MHz que l’opérateur avait réutilisé pour la 3G. Cette opération dite de refarming nécessite des modifications des autorisations initiales de licences et une redistribution des ressources. Le marché disposant de 4 opérateurs, c’est Free mobile qui est le grand gagnant de l’opération avec l’octroi de 10 MHz duplex supplémentaires dans la bande 1800 MHz.
  • GitHub a levé 250 millions de dollars pour sa deuxième levée de fonds. Plusieurs pointures du capital-investissement ont participé à cette levée de fonds chiffrée à 250 millions de dollars. Andreessen Horowitz, qui avait déjà injecté 100 millions en 2012, a remis au pot, accompagné par Sequoia Capital, Institutional Venture Partners et Thrive Capital. Avec cet investissement, la plateforme de référence d’hébergement de code informatique va renforcer ses équipes commerciales et R&D et s’étendre à l’international.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur