Linux : Ubuntu, future star du monde desktop ?

Linux : Ubuntu, future star du monde desktop ?

Les responsables de Canonical estiment que le système d’exploitation Ubuntu va équiper 5 % des PC vendus en 2013. Décryptage des possibilités et difficultés que la société pourrait rencontrer pour atteindre cet objectif.

La distribution Linux Ubuntu pourrait prochainement équiper 5 % des PC desktops vendus dans le monde. C’est ce qu’a indiqué Chris Kenyon, vice-président sales and business development de Canonical, lors de l’Ubuntu Developer Summit. Cet événement est, comme son nom l’indique, dédié aux programmeurs. Il se déroule actuellement à Oakland (en Californie).

Chris Kenyon souligne que huit à dix millions de machines Ubuntu ont trouvé preneur en 2011. Un chiffre qui devrait pratiquement doubler en 2013, avec des prévisions de 18 millions de PC équipés par les constructeurs, les OEM (Original Equipment Manufacturers, fabricants de pièces détachées) et les ODM (Original Design Manufacturers, fabricants de produits finis).

Une conquête difficile

Un objectif ambitieux, mais aussi à tempérer. Rappelons en effet qu’IDC estime que 406 millions de PC seront vendus en 2013. Avec 18 millions de ventes, les parts de marché d’Ubuntu ne seront donc pas de 5 %, mais de 4,4 %.

De plus, des ventes ne sont pas des parts de marché. Si les machines Linux deviennent de plus en plus populaires dans le monde desktop, leurs parts dans le parc informatique mondial ne montent guère, voire stagnent. Tout n’est pas perdu cependant : Linux a ainsi pu montrer dans le monde mobile (avec Android) qu’il pouvait renverser cette tendance.

Canonical devra donc se battre au corps à corps avec les constructeurs pour imposer son poulain. La société a toutefois une arme secrète : elle compte en effet ouvrir un bureau en Chine. Dans l’idée de se rapprocher de Lenovo, l’étoile montante du monde PC ?

Acheter = utiliser ?

Autre inconnue, les acheteurs optant pour un PC Ubuntu conserveront-ils cet OS, ou le choisiront-ils dans le but de faire baisser le prix de la machine… avant d’y installer une copie (illicite ou non) de Windows ?

C’est bien évidemment un paramètre qui peut biaiser les chiffres avancés par Canonical, et qui fait d’ailleurs que le DOS (FreeDOS pour être plus précis) reste un OS très populaire sur les PC de certains grands constructeurs.

À la différence de FreeDOS, Ubuntu garde toutefois un avantage : l’essayer c’est parfois aussi l’adopter. Un phénomène qui devrait permettre de convertir certains indécis ou curieux.

Desktop – serveur – desktop…

Chose certaine, Canonical ne s’agite pas sans raison dans le monde desktop. Nicolas Barcet, responsable des produits cloud Ubuntu chez Canonical, nous rappelait récemment que les développeurs qui travaillent sur la version desktop d’Ubuntu boostent son utilisation dans le monde des serveurs. Un phénomène qui a permis à cet OS de prendre la troisième place des offres Linux utilisées sur la Toile.

Ce succès dans le monde serveur permet aujourd’hui de convaincre certains constructeurs, comme HP. Elle permet aussi de les pousser à adopter cet OS sur des machines personnelles, comme des stations de travail ou des PC classiques. La dynamique desktop vers serveur pourrait ainsi se doubler d’une dynamique serveur vers desktop.

Crédit photo : © Steve Young – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz ITespresso.fr – Windows 7, Mac OS X, Ubuntu ? Incollable sur les différences entre systèmes d’exploitation ?

Cloud : Accélérateur de Business

Tout savoir sur les atouts Cloud pour la DSI !
Accédez au site Cloud : Accélérateur de Business et découvrez les dossiers et articles dédiés au Cloud, visualisez les vidéos interviews et témoignages clients et téléchargez gratuitement les études et livres blancs.

Derniers commentaires




6 replies to Linux : Ubuntu, future star du monde desktop ?

  • Le 9 mai 2012 à 12:33 par obrowny

    Ne pas oublier aussi que la quasi totalité du 1% de part de marché des os linux achètent un pc sous windows pour le passer sous linux. Ca mlarche donc dans les deux sens.

    L’idée qu’un pc sous linux est moins cher qu’un pc sous windows est également à confirmer. Chez Dell cela a toujours été le contraire bizarrement.
    Il est plus intéressant de leur acheter un pc sous windows et le passer sous linux que de l’acheter directement sous linux. La conf est moins bonne pour le même prix.
    Enfin je suis étonné que canonical et autre distribs ne se battent pas sur le plan juridique contre les états pour faire cesser une bonne fois pour toute la vente liée qui est illégale et pourrit le marché et l’innovation.
    C’est incensé que cela perdure en 2012 !

    • Le 10 mai 2012 à 11:48 par Hansi

      Le 1%, c’est bon pour les niais !

      Si vous vous basez sur les chiffres de vente, vous pouvez aussi bien inverser votre logique de base : combien de Linuxiens ont acheté un ordinateur sous windows pour ensuite le passer sous GNU/Linux ? Perso, j’en suis à cinq(!) licences windows inutiles sur un peu plus de 10 ans – et je me suis fait -enfin- remboursé la 5ème – il était bien temps !

      Si vous vous basez sur les soit disant statistiques des navigateurs, elles sont de toutes façon fausses (neutralité du site ?) et falsifiables à souhait (simple logs textes), sans compter que créer du trafic bidon pour avantager sa visibilité est un jeu d’enfant.

      la réalité est tout simple : personne ne sait aujourd’hui la PDM réelle de GNU/Linux.

      GNU/Linux est omniprésent sur les serveurs, le noyau Linux a été repris pour les androphones, les box internet sont sous Linux, et bon nombre d’industriels utilisent l’OS et les logiciels libres, de manière souvent confidentielle. S’imaginer que tout cela fonctionnerait avec un 1% d’utilisateur, désolé : c’est complètement débile…

      Quand on voit le nombre de jeunes avec un GNU/Linux sur leur PC, faut arrêter de relayer la propagande de quelques imbéciles. Les gens en ont marre de toute les merdes qui traînent sous windows, ils en ont marre d’avoir une machine lente, et d’être pris pour des cons.

      De grâce : utilisez votre cervelle, et jugez vous mêmes de la présence de GNU/Linux dans votre entourage. Vous verrez vite à quel point « on » nous prend pour des idiots.

  • Le 9 mai 2012 à 18:46 par azerty1980

    Espérons que cela va se généraliser, même si personnellement un simple Freedos suffit donnant le choix de la distribution à installer.
    Maintenant, si l’offre permet d’augmenter la part d’installation de Linux, et par la même permet de mettre fin à cette satanée vente liée sur les PC portables, c’est parfait!

  • Le 9 mai 2012 à 20:25 par Cirano

    Je ne pense pas qu’Ubuntu sera majoritairement utilisé. Mais je pense que l’ascension de cet OS est indéniable. Sur certains points techniques comme la MAO Ubuntu, s’il était plus connu ferait un tabac. Y a qu’à voir ce qu’en font les mecs de http://www.troisquatorze.org par exemple

  • Le 10 mai 2012 à 9:59 par Lionel

    Lorsqu’on achète un PC neuf sans Windows, on n’a pas le droit d’y installer une version de Windows… qu’elle soit OEM ou version boîte…
    Information obtenu de la part de DELL qui avertissent bien de cette interdiction lors d’une commande d’un PC sans Windows.

  • Le 13 mai 2012 à 1:21 par MVT

    Un article intéressant ici : http://www.greenit.fr/article/logiciels/logiciel-la-cle-de-l-obsolescence-programmee-du-materiel-informatique-2748
    Pour info, Linux mint tourne complet sur une clé USB de 8mo.
    Combien de divisions pour W8 ?

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

X
Connexion S'enregistrer

Connectez-vous pour accéder à tout notre contenu.
Si vous n'avez pas encore de compte,
S'enregistrer GRATUITEMENT

perdu ?
Connexion S'enregistrer

Enregistrez-vous gratuitement pour avoir un accès illimité à tout notre contenu.

Vérifiez votre email

Merci de votre enregistrement. Nous venons de vous envoyer un email contenant un lien pour confirmer votre adresse.
(si vous ne recevez pas l'email dans quelques minutes, vérifiez votre boîte spam).

Oh, vous avez perdu votre mot de passe ?

Pour recevoir votre mot de passe, entrez l'adresse email utilisée pour vous inscrire.

Ou essayer de vous connecter à nouveau.