Xiaomi revient en force : +70 % en un trimestre

MobilitéSmartphones
Xiaomi

Les smartphones de Xiaomi font un carton, mais plus seulement en Chine. Inde, Indonésie, Russie et Ukraine boostent les ventes du constructeur.

Le constructeur chinois de terminaux mobiles Xiaomi suit une trajectoire pour le moins surprenante. Véritable étoile filante des smartphones, il avait pris la place de leader du marché chinois, avant de la perdre peu après au profit de marques plus dynamiques. Toutefois, la société opère aujourd’hui un retour en force, avec des machines très abordables et une diffusion à l’étranger.

Selon son fondateur et CEO, Lei Jun, les ventes de Xiaomi sur le second trimestre 2017 se seraient fixées à 23,16 millions de smartphones. Un chiffre en croissance de 70 % par rapport au premier trimestre de l’année ! La firme espère poursuivre sur cette lancée et dépasser ainsi le cap des 100 millions d’unités vendues en 2018. Huawei s’est peut-être trouvé ici un nouveau concurrent de taille.

+328 % en Inde

C’est en Inde que Xiaomi a le plus progressé. +328 % sur un an et une seconde place sur le marché local. L’Indonésie, la Russie et l’Ukraine sont également des marchés clés pour le constructeur, qui espère s’y imposer avec ses terminaux mobiles au rapport qualité-prix très agressif.

La firme chinoise n’en délaisse pas pour autant les marchés traditionnels. Y compris la France, qu’elle aborde au travers du distributeur Phonedroid (voir à ce propos notre précédent article « Les Xiaomi Redmi Note 4 et Mi Note 2 débarquent en France »).

À lire aussi :

Xiaomi veut se frotter au Galaxy S8 avec son smartphone « Chiron »
Xiaomi mise sur les smartphones à prix coûtant
Deux puces mobiles en approche chez Xiaomi


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur