Adobe entend répondre aux besoins métiers avec Digital Enterprise Platform

Réseaux

Ensemble de modules métiers et d’un framework d’entreprise, Digital Enterprise Platform apportera aux divisions marketing les outils nécessaires à la gestion de l’expérience du consommateur.

Depuis plusieurs années déjà, Adobe travaille à proposer des outils de gestion des contenus issus de ses applications de création, notamment en fonction de l’évolution des usages (web, multi-écran, etc.). L’éditeur de Photoshop franchit une nouvelle étape dans son offre aux entreprises en annonçant, aujourd’hui, Digital Enterprise Platform (DEP). Cette « plate-forme pour l’entreprise numérique » permet de « mutualiser et donner de la cohérence à l’information pour mettre en relation le client avec le système d’information de l’entreprise », résume Christophe Marée, directeur marketing entreprise chez Adobe France. Avec pour objectif de « rendre autonome le département marketing (ou les divisions métiers) qui est le plus souvent en contact avec le consommateur ».

L’idée derrière cette solution de gestion de l’expérience client étant bien entendu de capter l’audience des consommateurs par tous les moyens possibles, tout en tentant de maîtriser la communication en ligne (les réseaux sociaux notamment), sans passer par des développements lourds et anachroniques en regard des besoins immédiats des branches métiers. Et, au final, booster les ventes. Que ce soit en couvrant tous les canaux du marché (web, smartphones, tablettes, papier, écran dans les agences, etc.), en créant et animant des communautés autour d’une marque, en montant des opérations événementielles, etc.

Pour parvenir à cette indépendance des branches métiers de l’organisation vis-à-vis des développeurs (internes ou externes), DEP s’appuie sur nombre d’applications antérieures d’Adobe, notamment le gestionnaire de processus Livecycle (qui de fait disparaît du catalogue de l’éditeur), le créateur d’applications riches Flex et Flash Builder (qui passent en version 4.5 en intégrant le développements pour les terminaux mobiles iOS, Android et BlackBerry Playbook), PDF Reader… De même, l’intégration de DEP avec les outils Adobe déjà utilisés par l’entreprise (Creative Suite, Online Marketing Suite, AIR…) s’effectue de manière transparente sous couvert de quelques paramétrages, promet l’éditeur.

DEP se compose de cinq modules prépackagés répondant aux besoins métiers : Web Experience Management (gestion de la communication web), Social Brand Engagement (exploiter les réseaux sociaux), Selection and Enrollment (gérer le processus d’achat ), Unified Workspace (pour unifier l’environnement applicatif agence-client), et Customer communication (améliorer la fidélisation des clients). « L’entreprise peut acheter une solution et la personnaliser à ses besoins propres, souligne Julien Nahon, responsable avant ventes, l’offre est précablée avec un ensemble de fonctions pour accélérer la mise en place. ».

Il sera ainsi possible de bénéficier de composants éditoriaux pour animer un site, notamment en les associant à des profils (utilisateurs, supports…), de créer des forums, des réseaux sociaux, etc., selon les besoins propres pour «suivre» le client. Et au-delà de son offre modulaire, DEP s’appuie sur un socle technique (un framework) qui permettra à l’entreprise de gérer la dématérialisation des documents, le suivi et la validation des procédures, développer des applications métier, etc. L’ensemble vise la quasi totalité des plates-formes d’application du marché (Windows Server 2008 et 2003, Linux, Solaris, AIX) supportant l’environnement Java. De quoi rassembler les départements marketing et informatiques autour d’un socle commun (en vue d’une entente harmonieuse?).

Enfin, à la dimension sociale et multi-écran (notamment en direction de la mobilité via les smartphones et tablettes porteurs de levier de consommation), s’ajoute un troisième pilier : le cloud. DEP « est cloud ready, promet Christophe Marée, les composants pourront être rapidement déployés sur le cloud, ils répondent aux spécification OSGi [framewok de développement d’applications modulaires Java, NDLR]. » DEP pourra donc s’installer en local comme en mode SaaS (Software as a service) a priori.

Digital Enterprise Platform est en phase de finalisation. Deux modules, Web Experience Management et Customer Communication, seront disponibles dans le courant de l’été. Le reste des modules métiers verront le jour au quatrième trimestre 2011 et premier trimestre 2012. La solution sera présentée dans le cadre du premier sommet Adobe Digital Enteprise qui se déroulera à Los Angeles les 3 et 4 octobre prochain. Les tarifs seront probablement précisés à cette occasion.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur