Télégrammes : Xavier Niel en Irlande, De la data mais pas de SMS Free au Mexique, Congé parental prolongé chez Adobe

Editeurs de logicielsMobilitéOperateursProjetsRégulationsRéseaux

Que la force soit avec les lecteurs des télégrammes du soir.

Xavier Niel opérateur en Irlande. Xavier Niel poursuit sa conquête d’opérateurs à l’extérieur des frontières françaises. Le patron d’Iliad, via son fond d’investissement NJJ Capital, devrait annoncer avoir acquis une participation majoritaire dans le capital de l’opérateur irlandais Eir avant la fin de l’année, selon le Sunday Times. L’entrepreneur a racheté des parts aux principaux actionnaires de l’opérateur, LUS funds Anchorage Capital, Davidson Kempner et GIC Singapore, qui contrôlent 90% du capital. L’opération valoriserait Eir à hauteur de 1,5 milliard d’euros. Avec un changement de propriétaire et de dirigeants à la clé.

De la data mais pas de SMS Free au Mexique. Free annonce étendre son offre de roaming au Mexique. Les clients d’un forfait mobile 3G ou 4G pourront y consommer jusqu’à 25 Go de données Internet par mois sans surcoût (6,50 euros par Mo au-delà). Une offre qui s’inscrit dans la politique tarifaire (et la réglementation européenne) de l’opérateur d’intégrer les communications et la nigation Internet en 3G depuis l’Europe, l’Amérique du Nord, Israël, l’Australie, l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et, désormais, le Mexique. A la différence que les appels, SMS et MMS illimités depuis ce pays d’Amérique latine vers la France ne sont pas inclus dans le forfait contrairement aux autres régions. Les prix des communications varient alors entre 2,19 euros/mn pour les appels, 0,27 par SMS et 1,05 par MMS. Et 0,76 pour les messages reçus. Caramba !, mieux vaut le savoir avant de partir.

Congé parental prolongé chez Adobe. Comment inciter les compétences à rejoindre une entreprise, ou retenir les forces vives en présence ? Au-delà des mesures salariales, le bien être des salariés est une option largement envisagée par les entreprises. C’est dans cet esprit que Adobe France propose de prolonger le congé parental des jeunes (ou moins jeunes) parents bien au-delà des périodes légales. Ainsi, pour les mamans, le congé maternel est passé, depuis le 1er décembre, de 16 à 26 semaines. Et de 11 jours à 4 semaines pour les papas. Avec un salaire intégralement versé sur la période. Une initiative qui s’inscrit dans des mesures similaires appliquées aux Etats-Unis, en Angleterre et en Suisse. « Adobe soutenant la diversité et l’inclusion au sein de ses équipes, nous souhaitons envoyer un message fort à nos collaborateurs et collaboratrices en termes d’équilibre vie professionnelle / personnelle, justifie Karine Voirin, South West EMEA HR Director chez Adobe. Notre ambition RH constitue l’un des piliers de notre croissance. J’ai la conviction que la réussite de nos salariés passe aussi par leur épanouissement personnel ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur