Apple va créer 2 datacenters en Europe écolos et réglos

CloudDatacenters

Apple a annoncé son intention de construire deux datacenters en Europe, l’un basé en Irlande et l’autre au Danemark. L’enveloppe budgétaire est estimée à 1,7 milliard d’euros.

La firme de Cupertino a annoncé un plan pour la création de deux datacenters en Europe. Avant que l’on se pose la question du montant, Apple devance les demandes en répondant que ce projet est estimé à 1,7 milliard d’euros. Sur la localisation des deux centres de calcul, Apple a choisi l’Irlande dans le comté de Galway et Viborg dans la région du Jutland au Danemark.

Sur le plan technique, chaque datacenter mesurera environ 166 000 m² et sera alimenté par des énergies renouvelables. Ils devraient être opérationnels en 2017. Sur l’aspect développement durable, Apple souligne qu’en Irlande il récupéré un site auparavant dédié à la culture et à la récolte d’arbres dans le cadre d’un programme de reforestation et il s’ est engagé à replanter les arbres dans une autre forêt (Derrydonnell Forest). Au Danemark, la société américaine rapporte qu’elle va bénéficier à la fois des ressources éoliennes importantes, mais également d’une localisation de son datacenter à proximité d’une sous-station électrique. L’excédent de chaleur dégagé devrait profiter à des installations publiques de la ville de Viborg.

Un rapprochement européen imposé

Autre volet mis en avant : la création d’emploi. Tim Cook, CEO d’Apple, en personne évoque « des centaines de recrutements locaux » dans un communiqué pour les deux datacenters. La société rappelle qu’elle emploie 18 300 personnes en Europe et qu’elle a créé 2000 emplois sur les 12 derniers mois.

Apple a indiqué que ses deux datacenters européens seront dévolus aux services suivant : iTunes Store, App Store, iMessage, Maps et Siri. Ce choix d’investir en Europe intervient alors que plusieurs fournisseurs de service ont la même stratégie, Salesforce, VMware et récemment Google. Des initiatives qui consacrent le dynamisme et la maturité de la plaque européenne pour les services en mode Cloud.

Mais elles répondent également à un besoin de localisation des données. Plusieurs pays européens se montrent intransigeants sur ce sujet et demandent à leurs entreprises de localiser leurs données au mieux dans le pays ou au moins dans l’UE. On sait que ce sujet est source de tension avec les autorités américaines qui souhaitent accéder aux données y compris celles situées hors des États-Unis. Une bataille judiciaire oppose d’ailleurs Microsoft et le gouvernement Obama sur ce sujet.

A lire aussi :

Apple transforme pour 2 milliards de dollars une usine de GT Advanced en datacenter

iCloud: Tim Cook promet des mesures de sécurité supplémentaires

crédit photo: Apple

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur