Automatisation des processus : Bonitasoft lance Bonita Cloud

CloudLogicielsOpen Source

Bonitasoft confirme la disponibilité d’une édition cloud pour sa plateforme d’automatisation des processus numériques Bonita. Une solution gérée par ses soins.

Passé de la gestion des processus métiers (BPM) à l’automatisation des processus numériques (DPA), l’éditeur open source français Bonitasoft confirme la disponibilté de Bonita Cloud. Une offre entièrement gérée par ses soins et basée, à ce jour, sur la version 7.9 de sa plateforme.

Au menu : une automatisation intégrale du déploiement, du suivi et de la gestion des applications et de l’infrastructure sur laquelle elles tournent, a précisé l’entreprise.

Une nouvelle version du moteur de traitement asynchrone Bonita est proposée. Ses performances seraient « 10 fois supérieures » à celles de son prédécesseur pour traiter « des applications distribuées avec un grand nombre d’interactions complexes ».

Les clients et les partenaires de l’éditeur logiciel ont le choix. Puisque le moteur Bonita est désormais disponible en tant que service indépendant. Il peut donc être intégré dans une application et s’intègre aussi avec le framework Spring Boot.

Les équipes DevOps sont ciblées par l’offre Bonita Cloud.

Rapprocher développeurs et métiers

Cette version cloud de la solution open source, tout comme l’édition sur site (on-premise) intègre de nouvelles fonctionnalités « low code ». Bonita 7.9 est ainsi conçue pour optimiser la collaboration applicative entre développeurs et utilisateurs métiers.

L’entreprise cofondée en 2009 et dirigée depuis par Miguel Valdés Faura veut croire que l’offre ainsi proposée lui permette de se maintenir parmi les fournisseurs clés du marché (source : Forrester Wave : Software For DPA Deployments, Q2 2019).

C’est en tout cas le message que veut faire passer Nicolas Chabanoles CTO de Bonitasoft.

« Les succès de nos clients prouvent la cohérence de notre approche low code », a déclaré l’ingénieur par voie de communiqué. Et témoignent de « la valeur apportée par l’intégration du RPA, de processus d’exploration basés sur l’intelligence artitificielle et du support aux DevOps. »

(crédit photo : @bonitasoft via Twitter)

Lire aussi :