Baidu lance son propre navigateur web mobile

LogicielsOS mobiles

Baidu, premier moteur de recherche en Chine, a lancé lundi son navigateur web pour smartphones Android. Il entre ainsi en concurrence directe avec UCWeb et Chrome.

Présent sur le marché des navigateurs pour PC et des systèmes d’exploitation pour smartphones, Baidu, premier moteur de recherche en Chine en termes de revenus, a lancé lundi son propre navigateur web mobile Android.

L’initiative met Baidu en concurrence directe avec UCWeb, le leader du secteur en Chine, et la version Android de Google Chrome.

Baidu veut s’imposer sur Android

Pour assurer la promotion de son outil, Baidu met l’accent sur ses propres services et sur la vitesse de téléchargement des pages et des applications web. Le navigateur permet aussi la lecture de vidéo haute définition sans avoir à utiliser d’applications tierces ainsi que la lecture d’applications web hors connexion.

Baidu vise la préinstallation de son navigateur mobile sur 80 % des smartphones Android (Google) vendus en Chine d’ici la fin de l’année 2012. Il est important de rappeler qu’Android – et ses dérivés comme Baidu-Yi – est l’OS mobile de référence en Chine, un marché qui compte 388 millions de mobinautes, d’après le gouvernement chinois.

Pour Baidu, c’est l’occasion de se développer au delà du “search” et de générer de nouveaux revenus par le biais d’applications payantes et de publicités adaptées à l’univers nomade.

10 milliards de yuans dans le cloud

En amont de la sortie de son navigateur sur le segment mobile, Baidu a indiqué se développer sur un autre marché porteur, celui du cloud computing.

Le moteur de recherche chinois, qui propose déjà des services en mode cloud, du stockage en ligne à l’hébergement d’applications de développeurs tiers, a déclaré investir plus de 10 milliards de yuans (1,25 milliard d’euros) dans un nouveau centre dédié.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les OS mobiles ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur