Bouygues Telecom toujours plombé par Free au premier trimestre

Réseaux

Malgré la hausse de ses recrutements, Bouygues Telecom voit son chiffre d’affaires reculer de 16% au premier trimestre 2013.

Avec 1,15 milliard d’euros au premier trimestre 2013, le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom connaît un recul annuel de 16%. Un retrait que le groupe Bouygues explique par « une base de comparaison particulièrement défavorable puisque les résultats du premier trimestre 2012 n’avaient pas encore été impactés par le bouleversement du marché mobile ».

L’opérateur fait évidemment référence à l’arrivée de Free en janvier 2012. Laquelle a entrainé une baisse de prix généralisée avec la multiplication des forfaits low cost sans engagements sur le marché.

Résultats, l’opérateur affiche un Ebitda (résultat avant impôts et charges) de 212 millions d’euros, pour un résultat opérationnel de 28 millions.

1,4 million d’abonnés B&You

Pourtant, a l’instar de son concurrent SFR, Bouygues Telecom a maintenu ses recrutements à la hausse.

Pour l’activité mobile, ils s’élèvent à 20 000 nouveaux clients sur la période, dont 190 000 abonnés forfaits. Grâce à une forte dynamique de l’offre B&You avec 335 000 nouveaux clients mais à faible marge. L’offre low cost totalise 1,412 millions de clients au 31 mars 2013. Mais l’opérateur n’en distingue pas la répartition entre ses trois forfaits sans engagement.

Le haut débit fixe n’est pas en reste, bien que moins dynamique, avec 68 000 nouveaux clients sous la marque Bouygues Telecom et 45 000 au total. La différence venant des départs issus de l’offre Darty rachetée en mai 2012. Le nombre de foyers et entreprises utilisateurs d’une Bbox s’élève au total à 1,9 million.

400 millions d’euros d’économies

Les chiffres de Bouygues Telecom pèsent donc dans la perte de 76 millions d’euros du résultat opérationnel du groupe. En conséquence, Bouygues a déployé des « plans d’adaptation importants ». Pour Bouygues Telecom, ils ont démarré en 2012 et doivent sécuriser 400 millions d’euros d’économie dans l’activité mobile contre les 300 millions initialement attendus.

« En outre, les mesures complémentaires décidées au premier trimestre 2013 pour poursuivre la transformation de Bouygues Telecom sont en cours de réalisation et n’ont pas encore porté leurs fruits », ajoute le groupe histoire de rassurer les actionnaires. Mais probablement moins les salariés…


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous Bouygues Telecom ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur