Box renforce sa composante antimalware

CloudMalwaresSaaSSécurité

Box s’apprête à faire évoluer ses capacités de détection et de gestion des fichiers malveillants.

Que se passe-t-il quand Box détecte un malware ?

À condition d’avoir activé les notifications, l’administrateur principal du compte reçoit un e-mail, au même titre que la personne qui a ajouté le fichier infecté. On peut aussi faire en sorte de consigner l’événement dans les journaux d’activité.

D’ici à fin avril, l’expérience évoluera pour une partie des utilisateurs. En l’occurrence, ceux qui exploitent Box Shield.

Cet outil est intégré dans les forfaits Box Entreprise et accessible en tant que module complémentaire pour les autres.

Disponible depuis octobre 2019, il a deux fonctions principales :

  • Permettre aux entreprises de classer leurs fichiers et leurs dossiers, puis de mettre en œuvre des contrôles de sécurité sur cette base
  • Faire remonter des alertes en cas de détection de comportements anormaux susceptibles de trahir des comptes compromis

Box s’apprête à y greffer une composante antimalware.
Les fichiers identifiés comme malveillants ne pourront plus être téléchargés ni partagés. On pourra toujours, en revanche, les prévisualiser et les éditer en ligne, moyennant l’affichage d’une alerte. L’équipe de sécurité sera avertie en parallèle.

Box Shield malware

Box Shield alerte malware

Illustrations © Box

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT