Bull, avec le Bullion doté de Vsphere, promet des serveurs 128 coeurs

Réseaux

Bull lance le Novascale Bullion, serveur très haut de gamme, de 4 à 16 sockets, soit 128 coeurs possibles, dédié à la consolidation /virtualisation avec Vsphere (VMware)

Une semaine après l’annonce des serveurs x86 Bullx serie B, dans la catégorie des supercalculateurs (ou ‘HPC’, dotés du processeur Xeon Nehalem EP d’Intel), le constructeur français frappe fort à nouveau en annonçant les serveurs d’entreprise très haut de gamme Novascale Bullion (lingot d’or, en anglais).

Ce nouveau serveur est doté du Xeon Nehalem EXd’Intel ( Xeon 7500 ), sur 4 sockets, soit la possibilité d’agréger jusqu’à 16 processeurs, et donc une puissance de traitement massivement parallèle sur 128 coeurs!

Doté nativement de l’environnement de virtualisation Vsphere de VMware (EMC), il est destiné à la consolidation de serveurs.

Il est en effet doté d’une architecture « scale-up», associée aux architectures de continuité PRA et HA. Il intègre la technologie BCS, Bull Coherence Systeme, “créée à 100% par Bull, spécifiquement pour les besoins d’évolutivité des entreprises“. Sa mémoire, par modules de 512 gigas, peut être étendue à 2 tera-octets, répartis sur 128 coeurs.

bull_bullion4drawerprofile1_reduit.jpg

Bull affirme: “C’est l’unique serveur 16 « sockets » du marché, pensé pour répondre aux besoins des entreprises : fiabilisation de l’infrastructure, haute disponibilité, agilité, maîtrise de l’énergie“.

Le Groupe revient ainsi en force sur le marché des serveurs d’entreprise haut de gamme“.

Et le constructeur ajoute : c’est “une étape majeure vers le cloud computing privé“.

Cette nouvelle référence de serveurs haut de gamme apporte “tous les atouts d’une disponibilité permanente avec la redondance des éléments critiques, le remplacement à chaud, la mise à jour et le rajout de composants sans arrêt de la machine, l’autocorrection et la maintenance prédictible“.

La modularité de l’architecture permet de ne payer que ce qui est réellement utile et consommé, sur le modèle du « pay as you grow », affirme Bull.

Ave Bull BSM et VCenter Serveur de VMware

Ce Bullion est proposé avec des “solutions robustes” telles que Bull System Manager et VMware VCenter Server de VMware, ce qui permet de “maximiser la flexibilité et pour plus de réactivité“.

Frank Hauck, executive vice-président d’EMC Corporation, déclare :

«Depuis plus de 15 ans, EMC et Bull travaillent ensemble pour fournir à leurs clients le meilleur de la technologie et valoriser au maximum leur informatique”

bull_bullionrack4drawersprofile2open_.jpg

Ce Novascale Bullion est en effet proposé avec le système de stockage Symmetrix VMax d’EMC dans une infrastructure virtualisée.

Un système “vert”, avec une réduction de 40% d’énergie

Le nouveau système “ouvre la voie à la conception de Bio Datacenter, pour des infrastructures plus simples, plus robustes et plus économes en énergie.

Il présente un cycle de vie “vertueux, dès sa conception (…) et jusqu’à son recyclage, selon des normes et des processus très stricts.

Bull annonce une réduction de 40% de la consommation d’énergie. Son “Bull System Manager“, avec une gestion dynamique de la puissance énergétique, diminue la consommation en fonction de la charge (CPU, ventilateurs, mémoires) et met en veille les ressources non utilisées.

…et une offre de services

Enfin, Bull propose une offre “complète” de services couvrant à la fois la mise en oeuvre, le déploiement, la maintenance et le support, ainsi que des prestations de consulting, sur la virtualisation, la haute disponibilité, la gestion de la performance ou les architectures optimisées.

L’ensemble de ces services capitalise sur le savoir-faire du Groupe dans le domaine des serveurs pour les applications critiques“.

(Article mis à jour le 7 avril 2010.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur