CA World 2013 : forte Mobile-isation chez CA

LogicielsMobilité
CAWORLD_MCM

Le phénomène BYOD ne peut échapper au spécialiste de la gestion des infrastructures et applications. Dès cette année, sa plate-forme mobile devrait placer CA dans le peloton de tête.

Bring Your Own Device (Amener votre propre équipement) ! Voilà que les employés souhaitent utiliser leurs smartphones et autres tablettes pour leurs activités professionnelles ! Mais où va-t-on ?

À ce stade, il semblerait que la question n’est plus de savoir s’il faut le permettre, mais plutôt, comment intégrer ces éléments dans un système d’information de plus en plus complexe et difficile à contrôler.

CA Technologies apportera une réponse à cette problématique avec sa future nouvelle gamme ‘CA Mobilty’ (appellation non encore officielle).

CAWORLD_MobStrat
S’ouvrir à la mobilité, sans concession sécuritaire.

CA veut mener la course…

« N’en doutez pas, la mobilité est une grande part de notre futur ! Et l’entreprise se doit de gérer simplement et efficacement l’explosion de ces tablettes, smartphones ou autres équipements qui accèdent au système d’information, » relevait Mike Gregoire, dirigeant de CA Technologie. « CA Technologies accompagne les entreprises avec des solutions pour gérer et sécuriser les périphériques, mais aussi les applications et les contenus. »

La plupart des solutions de MDM (pour Mobile Device Management – et non Master Data Management…) fonctionnent souvent indépendamment ou en parallèle du reste du système d’information. Généralement, elles ne sont pas reliées aux autres outils de supervision informatique de l’entreprise. Bref un silo de plus…

Et pour cause, elles ont souvent été développées par des entreprises issues du secteur de la mobilité et non par les mastodontes de la gestion des infrastructures. Cependant, certaines ont réalisé un excellent travail.

SAP Afaria au cœur du système

Pour se positionner sur ce marché, ou étoffer son offre avec des solutions de gestion de la mobilité, certains ont choisi le rachat d’un spécialiste.

Ainsi, Sybase (racheté par SAP en mai 2010) avait acquis XcelleNet en 2004 et son produit Afaria. En décembre 2012, Citrix qui a acquis Zenprise, qui avait lui-même racheté le français Sparus –sécurité mobile – en octobre 2010.

CA Technologies a opté pour une autre stratégie : un accord de licence lui permettant d’utiliser les technologies Afaria de SAP/Sybase pour sa supervision des mobiles.

« Après une avoir étudié le marché, nous avons opté pour SAP Afaria comme socle pour notre solution MDM, explique Ram Varadarajan, directeur général New Business Innovation chez CA Technologies. Nous disposons désormais de la meilleure solution de gestion mobile du secteur. »

Un MDM éprouvé sur un Service Management signé CA

En dehors de la solution MDM, toutes autres briques seront assurées par des technologies CA. D’ailleurs, la gamme de solutions mobiles de CA reposera sur CA MSM (Mobile Service Management).

Non seulement cette couche assurera le rôle de socle fédérateur des autres briques de gestion mobile, mais elle ouvrira aussi la possibilité à une intégration simple et naturelle avec tout le portfolio des produits de l’éditeur pour gérer la performance, la sécurité, le suivi opérationnel, la gestion des applications…

De quoi obtenir une solution cohérente pour tout le système d’information, y compris mobile et cloud.

Proposé en mode SaaS et sur site, CA Mobile Device Management (MDM) offre la gestion des terminaux, des utilisateurs, des configurations (divers types d’abonnements autorisés, VPN, accès Wifi, etc.), des utilisateurs (identités, rôles, groupes…), sur des terminaux personnels ou appartenant à l’entreprise. L’intégration au système existant d’identification de l’entreprise est bien sûr possible.

Tout le cycle de vie est géré, depuis la prise en compte de l’équipement et de l’utilisateur dans le système jusqu’à son retrait manuel ou automatisé à travers des règles (changement d’équipement, départ de l’entreprise, etc.).

Un portail peut être mis à disposition de l’utilisateur pour des tâches simples : enregistrement ou suppression d’un équipement (selon règles), scénarios de pertes d’appareil, etc. Des fonctions de géolocalisation et de reporting variées sont également de la partie. Attention toutefois aux réglementations en vigueur concernant la vie privée qui diffèrent selon les pays.

Plates-formes mobiles gérées : Google Android 2.1 et ultérieur (dont les spécificités pour Samsung, LG, Motorola et Nitrodesk), Apple iOS (iPhone, iPad, iPod) 4.x et plus, Windows Phone 8, et BlackBerry OS 8 et plus.

CAWORLD2_MobPF
Un socle MDM, applications, contenu, sécurité…

Des applications, sinon rien

Parce que l’utilisation de mobiles sans application n’aurait aucun sens, il convient de les administrer à travers une solution BYOD. CA Mobile Application Management (MAM) apporte les fonctions nécessaires pour gérer le cycle de vie du déploiement des applications mobiles.

Pour tout portail d’applications mobiles (App Store) public comme l’Apple Store, Google Play ou Samsung ou Blackberry, l’entreprise peut en interdire l’accès, limiter (white lists) le téléchargement à quelques applications ou en interdire certaines (black lists), intégrer l’achat de multiples licences autorisant l’achat selon le profil de l’employé-mobinaute, etc. Tout cela si le système d’exploitation le permet. Une grande souplesse de règles plus ou moins restrictives.

CA MAM ouvre la possibilité de concevoir de gérer de la même manière des App stores privés d’entreprise évolués avec catégories d’applications par utilisateurs, groupes ou rôles…

L’indispensable sécurité regroupe : une gestion des identités avec authentification forte, politiques de contrôle évoluées (géographique, anti-ubiquité, etc.), etc.

Enfin, une intégration peut être réalisée avec des fonctions d’administration encore plus évoluées, ou avec des applications maison, ou encore d’éditeurs tiers. Les partenaires restant une arme essentielle pour CA technologies.

Pour étendre le champ des possibles de la « mobilisation » des applications, l’éditeur vient de racheter la société canadienne (Vancouver) Layer7. Avec ces solutions, il est possible d’ouvrir l’accès à des applications de l’entreprise de façon sécurisée. En effet, une application ou un service envoie une requête à la couche Layer7, qui interroge toutes applications ou bases de données (ou autre) de l’entreprise, et renvoie un résultat.

Par exemple, un revendeur souhaite obtenir le niveau de stock d’un entrepôt de son fournisseur. Son application mobile (ou non) envoie la requête, reçoit le résultat et en assure mise en forme et affichage. Il suffit au programmeur (ou partenaire intégrateur) de réaliser le travail nécessaire au niveau de Layer7.

CAWORLD_MCM
Un accès mobile unifié et sécurisé avec recherche intégrale !

Protéger contenu et collaboration, où qu’ils se trouvent

La gestion de contenu et la collaboration explosent sur les mobiles. Cependant, cela ne va pas sans risque : situation inacceptable pour des informations d’entreprise. Chiffrement des données et des communications sont perçus comme le ‘minimum syndical’.

C’est pourquoi CA Mobile Content management (MCM) enrichit le tout de la sécurisation des comptes e-mails et des pièces attachées, d’une passerelle DLP scrutant les contenus, de politiques de sécurité applicables sous des environnements SharePoint ou de système de gestion de contenu (CMS) ou de services cloud type Salesforce, ou encore de comptes dropbox ou autres…

Deux types de moyen d’accès via équipement mobile sont envisagés : une application mobile et une interface Web. L’éditeur fournira des informations plus précises dans les mois à venir.

Toute la plate-forme disponible dès cette année

Si les mécanismes et l’architecture de cette future plate-forme sont déjà bien avancés, toutes les briques ne sont pas encore disponibles.

L’ordre d’arrivée est déjà planifié, selon la feuille de route suivante : MDM pendant l’été 2013, MAM et MCM pour l’automne. Et MSM viendra harmoniser le tout dès cet hiver.

Stratégie mobile oblige, CA Technologies annonce accélérer également la « mobilisation » de ses solutions, et concevoir les nouvelles en intégrant dès le départ les dimensions mobile et cloud.

À suivre.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur