Cisco va-t-il devoir renoncer à Acacia Communications ?

ComposantsInfrastructurePoste de travailRéseaux
Cisco Acacia Communications

Valorisée à 2,6 milliards de dollars, la fusion entre Cisco et Acacia Communications (composants optiques) tourne au vinaigre.

Acacia Communications va-t-il échapper à Cisco ? En juillet 2019, l’équipementier américain avait officialisé son intention d’acquérir ce fabricant de composants optiques. Un deal en actions qui allait lui coûter environ 2,6 milliards de dollars.

Un an et demi plus tard, l’opération n’est toujours pas finalisée. Elle est même en passe d’échouer. Acacia Communications n’entend effectivement pas aller plus loin. Il vient de déclarer mettre fin à l’accord de fusion. Son annonce est intervenue le 8 janvier 2021… et ce n’est pas un hasard. Il s’agissait, d’après les termes dudit accord, de la date butoir pour boucler la transaction.

Les deux parties avaient défini une première échéance au 8 juillet 2020. Il s’étaient réservé la possibilité de l’étendre de six mois « dans la mesure où toutes les conditions seraient satisfaites hormis le feu vert des autorités chinoises ».

C’est précisément l’absence de ce feu vert qu’Acacia pointe pour résilier l’accord. Sauf que Cisco affirme l’avoir reçu en date du 7 janvier 2021. À tel point qu’il sollicite la justice américaine pour en demander confirmation. Et empêcher, en attendant le verdict, toute annulation de l’accord de fusion.

En 2019, Acacia a dégagé 465 millions de dollars de revenus (+37 % sur un an). Son résultat d’exploitation est passé au vert, à environ 11 millions de dollars. Cisco a été son deuxième pourvoyeur de chiffre d’affaires (17 %), derrière ZTE (27 %).

Photo d’illustration © Rawpixel.com – stock.adobe.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT