Cloud JEDI : le Pentagone hésite encore

CloudProjetsSecteur Public
aws-cloud-act

Un énième délai retarde un peu plus la mise en oeuvre du méga-contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure) que se disputent Amazon et Microsoft.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le Département américain de la défense (DoD) a demandé à la juge en charge du dossier un délai supplémentaire de 30 jours pour préciser sa décision d’attribution du contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure).

La requête a été révélée par Nextgov.

Le Pentagone avait prévu de rendre sa décision le 17 août, après plusieurs retards. En février dernier, une juge fédérale accédait à la demande formulée par Amazon en faveur d’une suspension de l’exécution du contrat attribué en octobre 2019 à Microsoft. En mars 2020, le Pentagone demandait 120 jours pour « reconsidérer » certains points contestés de la procédure d’attribution, dans le but de relancer l’exécution du contrat.

10 Mds $ sur 10 ans

Pour Amazon, dont la filiale cloud AWS a longtemps été considérée comme la favorite, la décision rendue l’an dernier par le Pentagone en faveur de Microsoft a été formulée sous une « pression inappropriée » exercée par le président américain Donald Trump.

Selon Nextgov, le DoD aurait indiqué dans sa nouvelle demande de délai « avoir identifié des sujets de préoccupation dans les propositions révisées reçues des deux soumissionnaires », ce qui a entraîné des modifications et échanges multiples.

Le Pentagone qui, jusqu’ici, estime valide son choix initial, a jugé nécessaire d’ouvrir de nouvelles discussions. Cette réévaluation devrait être bouclée d’ici la mi-septembre.

L’épisode va repousser de plusieurs mois le déploiement effectif de JEDI. Un méga-contrat de fourniture de services cloud pouvant atteindre 10 milliards $ sur 10 ans.

(crédit photo © Shutterstock)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT