Cloud : 1 trillion $ d’investissements à horizon 2024

Cloud

Les investissements mondiaux consacrés à l’ensemble des composantes du cloud devraient croître de près de 16% par an d’ici 2024, selon IDC.

Le cloud computing dans toutes ses dimensions « matériel/logiciels/prestations/en tant que service, public/privé/hybride/multi/edge – jouera un rôle de plus en plus important, voire dominant, dans l’industrie informatique dans un futur proche », a récemment déclaré Richard Villars, vice-président du groupe recherche mondiale chez IDC.

D’ici la fin d’année 2021, la plupart des entreprises vont « accélérer leur passage à une infrastructure numérique et à des services applicatifs basés dans le cloud », et ce à un rythme « deux fois plus rapide qu’avant la pandémie » de Covid-19, selon l’analyste.

Ainsi, les dépenses mondiales consacrées à l’ensemble des composantes* du cloud devraient croître de 15,7% par an, en moyenne, pour atteindre 1 trillion de dollars (soit 1000 Md$) à horizon 2024, selon les plus récentes prévisions du cabinet d’études américain (source : rapport IDC, « Worldwide Whole Cloud Forecast, 2020–2024 »).

Qu’en est-il des différents segments du marché ?

Informatique en tant que service

Le segment de l’informatique et des applications « en tant que service » – dans le cloud public (partagé) et le cloud privé (dédié), devrait croître le plus fortement sur la période (+21% par an) et représenter 60% du marché en valeur à horizon 2024.

La catégorie des services, deuxième segment le plus étendu du marché, inclut les services managés et les services cloud professionnels fournis par des ESN et des groupes de conseil technologique et stratégique. Elle devrait croître à un rythme plus lent (+8,3% par an, en moyenne, ces cinq prochaines années). Les organisations ayant davantage recours à l’automatisation pour migrer des charges de travail et des applications dans le cloud.

La troisième catégorie en valeur (revenus), celle des infrastructures sur lesquelles le cloud s’appuie, regroupe équipements, logiciels et support aux nuages privés des entreprises et clouds publics des fournisseurs de services. Elle devrait croître de 11,1% sur la période.

*Services cloud, composants matériels et logiciels sous-jacents, services professionnels et managés associés.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT