IBM Connect 2014 – Mail Next pour enterrer définitivement Lotus Notes ?

CloudCollaborationDSILogiciels

Le futur Mail Next d’IBM combinera e-mails, agenda, réseaux sociaux, bureautique, collaboration… Big Blue mise sur l’analytique pour faire émerger l‘information importante et damer le pion à Microsoft, Google et autres acteurs déjà présents sur le segment.

En direct d’Orlando –

Parmi les quelques rares annonces de cette édition 2014 de Connect, la grand-messe du collaboratif organisée par Big Blue qui se tenait cette semaine à Orlando, les 6 000 participants ont porté une attention particulière au projet Mail Next, malgré la discrétion de mise des porte-parole d’IBM.

Pour les entreprises, l’enjeu de la collaboration étendue, devenue Social Business, passe immanquablement par une intégration simple et efficace du l’e-mail, du chat, de la gestion des tâches, des échanges sociaux, de la communication audio ou vidéo… Sans oublier les formulaires et le workflow (automatisation de processus). Pour réussir cette prouesse, une plateforme intégrée, disponible à la fois sur le Cloud et en mode traditionnel semble s’imposer.

Conscient de ce besoin, IBM vient d’annoncer l’intégration de l’e-mail, du chat, des produits bureautiques et de création ou gestion de contenu à sa plate-forme collaborative et sociale IBM Connections courant 2014. L’éditeur annonce même l’ajout de la vidéo haute définition reposant sur sa technologie Sametime 9.

Défier Microsoft et Google

Microsoft domine largement ce marché de l’e-mail et de la collaboration avec la combinaison SharePoint + Office 365 (ou Office) + Outlook, tandis que l’offre professionnelle Google Apps répond à ces besoins, mais uniquement en mode Cloud. Or, pour de plus ou moins bonnes raisons, les entreprises souhaitent actuellement conserver une solution entièrement ou partiellement sur site. Les nouveaux arguments d’IBM, plutôt séduisants, suffiront-ils à faire migrer les entreprises dont les utilisateurs semblent avoir déjà pris leurs habitudes ?

Pour revenir en force sur ce créneau avec son offre Connections, IBM avance une nouvelle arme ayant pour nom de code Mail Next, et présentée comme « la future génération d’expérience web mail ». Une interface intelligente, avec un design et une ergonomie proche de celle des réseaux sociaux, regroupant e-mails, échanges sociaux, et autres. Et surtout, avec la possibilité d’accéder en priorité aux informations essentielles pour l’utilisateur. Lotus Notes peut-il déjà affirmer « Mail Next m’a tué ! » ?

L’analytique au secours du capharnaüm électronique

Aujourd’hui, l’utilisateur passe un temps considérable à trier, tenter de classer et purger ses boîtes e-mail. Parfois avant même de traiter les e-mails importants, généralement noyés dans la masse. Et les quelques possibilités de filtres suffisent rarement à régler le problème. Il en va de même avec les échanges sur les réseaux sociaux et autres flux d’information.

C’est pourquoi l’interface Mail Next, destinée aux entreprises, vise avant tout à faciliter l’accès aux informations importantes. Partant du constat que ces informations vitales résident essentiellement dans les boîtes aux lettres électroniques, auxquels peuvent s’ajouter –entre autres – les flux sociaux.

Disponible sur le Cloud (comme composant de Connections) ou comme un logiciel indépendant, ce nouvel outil facilitera la gestion des priorités via de multiples critères combinés à des fonctions analytiques évoluées, afin de présenter les informations les plus importantes à chaque utilisateur. Bien entendu, il sera à même de détecter les habitudes de l’utilisateur, et de garder un œil pour tracer en temps réel les éléments souhaités ou souvent cliqués. En effet, Mail Next peut apprendre pendant l’utilisation à prioriser les contenus selon les choix de l’utilisateur, les contacts, l’entreprise, les mots-clés, les thèmes, etc. (Comprenez : de manière plus évoluée que les labels Google).

Comme la version Cloud est un composant de Connections, elle ouvre l’accès à toutes les fonctions de collaboration et sociales. La version autonome pourra se connecter naturellement à la plateforme.

Bientôt chez vous ?

Si la convergence de la messagerie électronique et des fonctions de réseaux sociaux semble naturelle (contacts communs, échanges…) et complémentaire, elle est déjà réalisée par d’autres acteurs, dont Microsoft et Google. Cependant, on constate effectivement que personne n’a encore trouvé de moyen de gérer efficacement et simplement les priorités. Outre les fonctions de sélection et analytiques, la version bêta de Mail Next annoncée pour le premier semestre 2014 proposera de multiples possibilités de gestion des priorités.

La version finale est attendue pour l’année 2014, aussi bien pour les PC que sur terminaux mobiles. Et des entreprises clientes devraient même témoigner sur des déploiements conséquents en production, à l’occasion de la prochaine édition de Connect, début 2015.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur