Data et analyse, un atout indéniable pour les entreprises

Aligner les jeux de données et leur analyse sur les résultats commerciaux des entreprises, n’est plus une option, mais une priorité économique, selon le cabinet Gartner.

Le retentissement de la crise sanitaire sur l’activité des entreprises pousse davantage de responsables des données et de leur analyse (D&A) à « identifier les principales tendances technologiques et à donner la priorité à celles qui ont le plus d’impact sur l’avantage compétitif » des organisations, a déclaré Rita Sallam, VP de recherche chez Gartner.

La société d’études de marché dresse un panorama des tendances phares dans ce domaine. Parmi celles-ci, se dégagent les points suivants :

Disposer d’une « fabrique de données », soit une structure d’analyse continue des données, permettrait de reduire la durée consacrée à l’intégration et au déploiement « de 30% », celle dédiée à la maintenance des données « de 70% », selon Gartner.

Cloud, DevOps et Métiers

Cette « modernisation » passe aussi par un rapprochement de différentes équipes (données, plateformes, machine learning…) avec celles en charge des opérations informatiques. En s’inspirant des meilleures pratiques du DevOps (développement logiciel et opérations) pour obtenir des gains d’efficacité et réduire les silos de données.

En outre, avec le basculement des ressources vers le cloud et le travail à distance, les décideurs métiers sont plus nombreux à se tourner vers des outils no code et low code, ou l’environnement intégré de développement d’applications ciblant les métiers.

Un point de vue partagé par d’autres, de Forrester Consulting à PageGroup.

(crédit photo © Shutterstock)