Data Center : Interxion5, la plus belle réalisation d'ETDE

Réseaux

ETDE, la filiale électricité et maintenance de Bouygues Construction, met la dernière main à Interxion5, datacentre de 4 000 m2 utiles. La 6e réalisation du groupe sur le sol français est de loin la plus impressionnante.

L’ensemblier du groupe de BTP EDTE a déjà réalisé en France deux data centres pour PSA, un autre pour Colony Capital, un quatrième pour Telecity, un pour Bouygues Télécom et un pour Interxion ( Interxion3 ). Interxion5, qui jouxte Interxion3 en plaine Saint-Denis au nord de Paris, est donc son sixième chantier. Mais il surpasse les précédents à tous points de vue. Par sa taille d’abord : Interxion5 offrira 4 000 m2 d’espace utile, que l’hébergeur neutre d’origine néerlandaise réservera cette fois à la haute densité. Il met donc en oeuvre plusieurs technologies de nouvelle génération.

Dans le parc de salles blanches de l’hébergeur, ce sera ainsi le premier site à distribuer l’électricité en haute tension (20 000 volts), pour pouvoir affecter jusqu ‘à 25 kwatts par baie et« faire du sur mesure spatial et électrique au sein d’un bâtiment mutualisé ». Interxion3 avait déjà mis en oeuvre une telle distribution haute tension, mais très partiellement. Interxion5 la réalisera, pour la première fois, de manière systématique. « C’est une option, que nous avons réussi à faire partager à Interxion », souligne non sans fierté Pierre Navarre, le directeur technique d’ETDE.

Interxion5 se différencie également par le choix du free cooling, de technologie Uniflair, qui est une autre première à la fois pour Interxion et pour ETDE. Ce choix par contre a été voulu par l’hébergeur dans le souci de réduire la consommation électrique de l’ordre de 15 %. Il consiste à utiliser l’air extérieur dès que sa température est inférieure à 12° C. pour minimiser autant que possible la fabrication de froid par les compresseurs. Mais du coup, le toit du bâtiment Interxion5 n’a pu être végétalisé, à l’instar d’Interxion3. Il est entièrement occupé par des conduites, des prises d’air et des groupes frigorigènes, évidemment redondés, qui ont nécessité la pose sur tout son périmètre d’un vitrage opaque de plusieurs mètres de hauteur. Par égard pour les riverains, cet écran contient la nuisance sonore à 52 dB tout en masquant les nuisances visuelles.

L’autre grande nouveauté d’Interxion5 est de garantir une modularité plug and play pour tous les équipements techniques et électriques. « Nous pourrons donc ajouter des onduleurs, des groupes électrogènes, des systèmes de production d’eau glacée et de climatisation, souligne Fabrice Coquio, directeur général d’Interxion France, en fonction de la croissance de nos besoins et sans perturber les systèmes déjà en production. »

Prestataire global, ETDE a également spécifié et piloté l’installation des systèmes de détection d’incendie et des fuites d’eau ainsi que des systèmes de vidéosurveillance et de contrôle d’accès. Il s’est en outre chargé de l’ingénierie financière de ce projet de 57 millions d’euros. Dans l’avenir, Interxion pourrait donc lui confier également la maîtrise d’ouvrage de data centers hors de France.

interxion5travaux.jpg

Sur le chantier d’Interxion 5 qui offrira 4000 m2 d’espace d’hébergement.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur