Datacenter : 55% de hausse pour les systèmes hyperconvergés

CloudData & StockageDatacentersLogicielsServeurs

Les ventes mondiales d’appliances hyperconvergées devraient franchir les 4 milliards de dollars en 2018. Mais tous les segments de l’intégré ne sont pas bien orientés.

Portée par l’hyperconvergence, la dynamique du marché mondial des systèmes intégrés ne se dément pas. Les ventes devraient ainsi progresser de 18,4% à 12,3 milliards de dollars en 2018, rapporte le cabinet Gartner. Les intégrés réunissent serveur, stockage, équipement réseau et logiciels associés.

La société d’études américaine distingue quatre offres : les systèmes intégrés de type stack (Integrated Stack System), les infractructures convergées (Integrated Infrastructure System), les systèmes et architectures de référence (Reference Architecture). Et, enfin, les systèmes hyperconvergés (Hyperconverged Integrated Systems).

Ces derniers réunissent en une appliance : puissance de calcul, stockage défini par le logiciel, fonctionnalités réseaux et virtualisation. La demande, orientée datacenters et infrastructures cloud, est forte. Le segment affichant la croissance la plus dynamique du marché des systèmes intégrés.

Ainsi, les ventes de systèmes hyperconvergés progresseraient de 55% à 4,37 milliards de dollars en 2018. Puis de plus de 40% à 6,34 milliards de dollars en 2019. Une aubaine pour des fournisseurs comme Nutanix et HPE (acquéreur de Simplivity et Nimble, entre autres).

Les autres segments de l’intégré ne suivent pas le même rythme de croissance.

Edge computing et IA

Pour les systèmes et architectures de référence (IBM…), la hausse est attendue à 9% cette année à 3,4 milliards de dollars, tout de même. Puis de 6% à 3,6 milliards de dollars.

Pour les infractructures convergées (des fournisseurs comme Dell EMC, Lenovo, NetApp et Cisco (FlexPod) s’activent sur ce marché), Gartner estime que les ventes vont augmenter de 5% en 2018 à 2,61 milliards de dollars. Puis de 4% en 2019 à 2,71 milliards.

En revanche, le segment des systèmes intégrés de type stack ou pile (s’y trouvent les appliances SAP HANA et Oracle Exadata, entre autres) devrait reculer d’environ 5% par an à 1,63 milliard de dollars en 2018 et 1,55 milliard en 2019.

« La nécessaire prise en charge de nouvelles charges de travail, l’intégration d’infrastructures Cloud et Edge computing, la réduction attendue de la complexité opérationnelle poussent les responsables des infrastructures et opérations informatiques à rechercher des systèmes intégrés plus agiles », a déclaré Julia Palmer, directrice de recherche chez Gartner.

« Les systèmes de nouvelle génération sont des solutions basées sur l’intelligence artificielle (IA) et pilotées par logiciel. Elles répondent aux exigences du marché numérique », ajoute l’analyste.

Lire également :

Cloud hybride : 6 grandes entreprises sur 10 l’adoptent en Europe

Serveurs : + 3 % en 2017 grâce à un dernier trimestre dynamique

(crédit photo © Mark Agnor / Schutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur