DAVFI : l’antivirus souverain s’appellera Uhuru

CloudOS mobilesSécurité

Le projet DAVFI, qui vise à concevoir un antivirus souverain pour plateforme Android, s’est choisi un nom commercial. Ce sera Uhuru. Distribution à partir d’avril prochain.

L’antivirus souverain DAVFI s’appellera finalement Uhuru. Nov’IT, la société présidée par Jérôme Notin qui est en charge de superviser les développements du projet Démonstrateur d’Antivirus Français et Internationaux, vient de dévoiler le nom commercial de son logiciel pensé pour les entreprises.

Une première version de la solution de sécurité pour smartphones et tablettes, développée à travers un consortium d’éditeurs IT français sur un mode « souverain », sera présentée au Mobile World Congress 2014 à la fin du mois.

Priorité à Android

D’où vient le mot Uhuru ? En Swahili, cela signifie à la fois « Liberté » et « Indépendance ». Une manière de retranscrire les valeurs du projet. DAVFI restera le nom du projet de R&D financé pour partie par le Fonds national pour la Société Numérique (FSN).

On le sait depuis l’automne 2013 : l’antivirus DAVFI a donné la priorité à l’environnement Android. Mais, dans sa configuration sophistiquée qui atteint les couches basses de l’OS, il vaudrait mieux considérer Uhuru Mobile comme un système d’exploitation sécurisé pour smartphones, tablettes et PC basés sur Android (chiffrement des données, des conversations et des SMS, protection contre les codes malveillants et l’exploitation de vulnérabilités). Une place de marché d’applications préalablement certifiées a été mise en place (450 applications à ce jour).

Uhuru Mobile sera distribuée via un réseau de partenaires en France et à l’étranger à partir d’avril 2014. Un site Web est ouvert pour donner des précisions sur le projet et les configurations techniques.


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur