Dell: serveurs Intel Xeon 5500, stations de travail et stockage Equalogic

Réseaux

Un vague d’annonces, pas moins de 14 produits, dont la 11è génération des serveurs PowerEdge, les lames Series M à base de Xeon ‘Nehalem’…

Le jalon technologique que constitue la nouvelle génération de processeurs multi-coeurs Xeon, le 5500, ne pouvait échapper à Dell.

Le constructeur en profite pour annoncer tout un nouveau portefeuille: des serveurs déclinés en plusieurs formats (tours, lames…) , des stations de travail, une nouvelle offre de système de stockage d’Equalogic (acquisition toute récente) et, pour accompagner le tout, des logiciels ainsi que des services.

– serveurs PowerEdge et serveurs lame Série M

conçus autour du processeur Intel Xeon 5500, ces serveurs apportent, selon Dell, “un niveau optimal de virtualisation, une administration de systèmes et une facilité d’utilisation, notamment avec le PowerEdge R710“.

Avec ces systèmes, le constructeur revendique “le meilleur niveau de performance par watt du marché“.

Ils embarquent, en autres, un “contrôleur de gestion du cycle de vie des serveurs” apportant une administration intégrée avec un seul point d’accès

Dell souligne que l’architecture des serveurs lames de la série M offre un coût d’acquisition 27% inférieur à ceux des serveurs de la concurrence (les c-Class d’HP) et un coût total de possession sur 5 ans inférieur de 17%.

Le modèle M1000e serait 11 fois plus rapide à déployer que les BladeSystems de HP, soit 15 minutes environ contre 3 heures.

Ce même modèle serait 7 fois plus rapide à déployer que les BladeCenter d’IBM (15 minutes contre 2 heures).

Dell a développé une fonction “ImageDirect” qui doit “simplifier l’administration de l’image des serveurs et facilite leur évolution”. Les entreprises peuvent créer des images de serveurs et demander à ce qu’elles soient implémentées dès la fabrication en usine du serveur.

“Ceci évite une configuration manuelle très consommatrice en temps”, explique Dell. Les délais de déploiement sont raccourcis et le temps passé à exploiter de tels serveurs serait diminué de 45%. Le dispositif permet notamment de très vite stabiliser les systèmes lors de la mise en exploitation.

– Stations de travail Dell Precision:

également conçues sur le nouveau microprocesseur Xeon 5500 d’Intel, elles se caractérisent par “des capacités d’administration avancées et des caractéristiques thermiques [pertinentes]”.

La nouvelle famille comprend les Dell Precision T7500, T5500 et T3500 en tour. Ces stations ont été “conçues pour les applications techniques, les industries des médias, du loisir et des biosciences”. Elles bénéficient de la certification Energy Star 5.0.

Côté logiciels, le constructeurs a annoncé Dell Management Console (DMC), qui est empruntée à Altiris de Symantec. Elle vise à rapporter toute l’administration “systèmes” de tous les environnements informatiques vers un point unique.

Pour obtenir les mêmes fonctions chez HP, affirme Dell, , il faut utiliser “jusqu’à 9 consoles et plus de 50 % de matériel en plus”…

– système de stockage EquaLogic PS6000 :

il apporte des “performances accrues, des capacités avancées de virtualisation et plus de valeur ajoutée”. Il s’intègre de manière transparente dans un réseau de stockage SAN d’Equalogic pour former un ensemble virtualisé de stockage.

Dell y ajoute la solution SAN HeadQuarters, qui constitue un tableau de bord centralisé pour le monitoring des performances et les différents événements de douzaines de systèmes PS, allant jusqu’à 10 Po (peta-octets) à de capacité de stockage en réseau.

Enfin, Dell propose le service Data Center Consulting: il permet : d’évaluer et d’améliorer la performance des data centers, en réduisant les coûts de matériels d’environ 30% grâce, notamment, à la virtualisation des serveurs et grâce à l’optimisation des fonctionnalités de sauvegarde et de restauration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur