DevOps : une maturité surestimée par les décideurs IT

DéveloppeursDSILogicielsProjets

Les dirigeants interrogés par Forrester pensent être en avance en matière de DevOps. Pourtant, seule une minorité fait mieux que la moyenne.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’approche DevOps qui fusionne l’exploitation et le développement applicatif piloté par les tests progresse dans les entreprises. Mais elles surestiment souvent leur niveau de maturité dans ce domaine. C’est ce que montrent les résultats d’une enquête commandée à Forrester Consulting par l’éditeur d’une plateforme de tests logiciels Tricentis.

Les responsables des stratégies « agiles » et/ou DevOps de 603 grandes entreprises ont répondu au sondage en ligne l’an dernier. L’Europe, l’Amérique du Nord et la région Asie-Pacifique sont concernées.

Premier constat : 72% des répondants estiment « indispensables » les tests logiciels pour assurer la réussite du déploiement continu (continuous delivery, CD) d’applications et microservices.

Cinq meilleures pratiques sont mises en exergue :

1. Allouer des budgets appropriés et mettre à niveau les compétences.
2. Opter pour des tests logiciels en continu.
3. Inclure les testeurs dans les équipes pluridisciplinaires.
4. Automatiser les tests fonctionnels de bout en bout.
5. Intégrer le test plus tôt dans le cycle de vie de développement logiciel.

La plupart des organisations interrogées ont mis en œuvre certaines de ces cinq meilleures pratiques. « Mais un quart d’entre elles seulement (26%) disent appliquer l’ensemble de ces principes. C’est une distinction importante », a déclaré Forrester.

Une priorité contrariée

53% des utilisateurs de « meilleures pratiques » Agiles/DevOps considèrent « critique » pour leur organisation l’automatisation des processus dédiés à la qualité logicielle. Contre 27% pour le reste du panel.

Le plus grand nombre jugeant tout de même « importante » cette automatisation (pour 42% des tenants des meilleures pratiques et 54% des autres répondants). D’autres résultats rapprochent les uns des autres.

Ainsi, globalement, 80% des organisations déclarent conserver un niveau « acceptable » de risques commerciaux associés à la livraison de nouvelles versions applicatives aux utilisateurs. Pourtant, seuls 23% des répondants disent couvrir totalement le risque commercial durant toutes les phases de test.

Ils sont moins nombreux encore (15%) à déclarer obtenir une mesure précise du risque. « De nombreux dirigeants pensent être en avance sur le peloton » dans ces domaines, a insisté Forrester. Mais, dans la pratique, seule une « petite minorité » a mis en oeuvre des pratiques Agiles/DevOps plus avancées que celles des autres.

(crédit photo © pexels.com licence CC0)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT