Didier Guyomarc’h, Zscaler :  » Les politiques de sécurité de l’entreprise doivent suivre les utilisateurs. »

CloudPolitique de sécuritéSécurité

Silicon Cybersecurity Awards 2018 – Lauréat de la catégorie Solution de sécurisation des environnements Cloud, Zcaler propose une offre complète de sécurité en tant que service. 3 questions à Didier Guyomarc’h, Directeur Régional Europe du Sud de Zscaler.

Quelle approche de la sécurisation du Cloud défendez vous chez Zscaler ?
Didier Guyomarc’h- Avec plus de 70% des entreprises qui migrent tout ou partie des application vers le Cloud, c’est tout logiquement que la sécurité doit elle aussi adopter une stratégie similaire.
L’environnement a évolué et l’approche historique consistant à empiler des outils de sécurité au sein des datacenters n’est plus d’actualité, à l’heure où le Cloud procure aux organisations agilité et instantanéité.

Que change cette « Cloudification » massive que vous accompagnez dans la stratégie de cybersécurité des entreprises ?
Une nouvelle approche est nécessaire pour assurer leur protection en tirant profit des avantages d’Internet en tant que réseau élargi.
Au fil de leur transformation, avec l’avènement du Cloud et de la Mobilité, Internet est devenu le réseau de l’entreprise à part entière, permettant aux utilisateurs d’accéder et d’utiliser des données critiques et des processus métiers hébergés à distance, depuis leur bureau ou lors de leurs déplacements.
C’est pourquoi, il est nécessaire de créer un périmètre efficace autour de l’Internet pour protéger les collaborateurs, quel que soit l’endroit où ils se trouvent et le terminal qu’ils utilisent.
Les politiques de sécurité mises en place par l’entreprise doivent suivre les  utilisateurs.

2018 a été une année de plus grande sensibilisation aux problématiques de cybersécurité, comment l’analysez-vous ?
Depuis 12 à 18 mois, après les grosses cyberattaques mondiales comme Wannacry, Petya, ou Bad Rabbit, les enjeux de cybersécurité sont les sujets de tous les jours du Comité de Direction.
Les violations de données ou les défaillances des systèmes d’information coûtent très cher aux entreprises. Sans compter la nouvelle réglementation RGPD qui a renforcé les obligations et les amendes.
Bien évidement la technologie ne fait pas tout, il faut aussi impulser du changement dans les process et les mentalités de tous les collaborateurs. En 2019, nous prévoyons des nouvelles problématiques imposés par la transformation de l’environnement de travail, et, par conséquent, un bouleversement des habitudes de sécurité. Notamment avec le déploiement des technologies de SD-WAN, le déploiement de la 5G, les habitudes de télé-travail qui engendrent de la porosité entre les usages IT professionnels et personnels, ou la multiplication des objets connectés…

Lire aussi :