Pas de discount dans le datawarehouse pour Lidl

Cloud

La chaîne européenne de hard-discount a déployé l’entrepôt de données Teradata de nouvelle génération. Objectif : maitriser la distribution et affiner la connaissance du client

On peut faire du hard-discount, chercher à rogner sur tous les prix, et investir dans ce qu’il y a de plus performant – et de plus cher ! – en matière de plateforme analytique. Le groupe allemand a fait évoluer sa solution Terradata vers les nouvelles technologies du constructeur, Datawarehouse SSD, Teradata Virtual Storage (TVS) et Teradata Database 13.1.

Architecture d'une baie Teradata Active Enterprise Data Warehouse 6680
Architecture d’une baie Teradata Active Enterprise Data Warehouse 6680

L’analytique au service du hard-discount sous pression

Lidl, comme tous les hard-discounters (Aldi, Dia, Leader Price, etc.), est sous pression. Leur part de marché, en particulier en France, s’affiche à la baisse. La réaction de la grande distribution, avec l’intégration de produits hard-discount ou de marques distributeurs dans leurs rayons, et l’arrivée des ‘drive’, dont les résultats sont encore à la marge des magasins mais grignotent quelques pour-cents dont certainement une partie sur la part du discount, leur impose de réagir.

Une des réactions du hard-discount est de rompre avec leur modèle du prix le plus bas sur des produits banalisés en commercialisant de plus en plus de produits de grandes marques (Coca Cola, Nutella, Nivea, etc.), sources de marges supérieures et de reconnaissance du client. Mais une telle stratégie de rupture présente un gros risque. C’est pourquoi, tout comme leurs grands concurrents, les hard-discounters éprouvent le besoin de maitriser leur distribution et d’affiner leur connaissance du client.

Des SSD dans les entrepôts

Chez Lidl, cette stratégie analytique se traduit par l’extension de son entrepôt de données d’entreprise vers plusieurs plateformes Teradata Active Enterprise Data Warehouse 6680 de nouvelle génération. Ces stations sont livrées avec des disques SSD (solid-state drive) en plus des disques durs traditionnels. La solution TVS (Teradata Virtual Storage) pilote le stockage et assure automatiquement le suivi de l’utilisation des données et leur migration vers le mode de stockage approprié.

Lidl a également mis en oeuvre plusieurs appliances de gestion de la performance Teradata Data Warehouse Appliance 2650. Sur des systèmes qui peuvent aller jusqu’à 275 To de données utilisateur, chaque appliance accueille jusqu’à 59 To de données non compressées qu’elle analyse au rythme de 20 Go par seconde. Enfin, l’ensemble est piloté par Teradata Viewpoint.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur